International
URL courte
0 09
S'abonner

Le nombre de victimes causé par les puissantes inondations en Inde est déjà de 83 personnes. Plus de 2 millions d’indiens se retrouvent sans-abri.

Les terribles inondations au nord-est de l'Inde ont coûté la vie à 83 personnes. Le déluge, causé par les pluies torrentielles s'étant déversées sur les États de l'Assam, de l'Arunachal Pradesh, du Nagaland et du Manipur ces deux dernières semaines, a également provoqué des glissements de terrain. Plus de 2 millions de personnes ont été déplacées au total, selon les autorités locales, citées par Reuters.

«L'Assam est le plus touché, avec 53 victimes recensées à ce jour dans les inondations et les glissements de terrain. Quelques 2 millions de personnes ont été déplacées. Toutes nos ressources sont concentrées sur les opérations de secours et de sauvetage», a déclaré vendredi le ministre en chef de l'État, Sarbananda Sonowal, en ajoutant qu'au moins 2.500 villages de l'Assam avaient été inondés.

Le Premier-ministre indien Narendra Modi a envoyé une équipe de représentants du gouvernement fédéral, dirigée par le ministre de l'intérieur de l'Union, Kiren Rijiju, afin d'évaluer les dégâts.

En outre, la catastrophe naturelle a causé la mort de trois rhinocéros indiens et a également menacé de détruire le sanctuaire de la faune de Kaziranga, dans l'Assam, forçant les animaux à fuir vers des zones plus sûres. Le parc national de Kaziranga, un site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, abrite environ 2500 rhinos sur une population mondiale de quelques 3 000 individus.

Près de 60 autres animaux, pour la plupart des cerfs et des sangliers, ont été tués dans les inondations.

Lire aussi:

Fortes averses en Chine: plus de 80 personnes mortes ou disparues
De violentes inondations au Japon font 20 morts
Quand les stéréotypes sur les différents pays se confirment
Tags:
disparus, catastrophe naturelle, victimes, inondation, Narendra Modi, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook