Ecoutez Radio Sputnik
    Le président chinois Xi Jinping

    La projection du «Rêve chinois» désormais obligatoire dans les cinémas en Chine

    © REUTERS / Denis Balibouse
    International
    URL courte
    1133

    En prévision du prochain congrès du Parti communiste, les autorités chinoises ont obligé les propriétaires de cinémas à projeter des spots propagandistes, a confié à Sputnik le sinologue Mikhaïl Korostikov.

    Les autorités chinoises ont enjoint aux propriétaires de cinémas de projeter, à partir du 1er juillet, avant les films, des spots faisant la propagande du «Rêve chinois» et des «valeurs fondamentales du socialisme». Ils seront projetés jusqu'en octobre, mois de la tenue du 19e congrès du Parti communiste chinois, événement politique majeur de l'année.

    La vidéo intitulée «Gloire et rêve: notre rêve chinois» dure quatre minutes.

    La décision a été adoptée le 22 juin par la Direction principale pour la presse, la radio et la télévision. Le clip a été tourné par la compagnie nationale de radiotélévision CCTV avec la participation de nombreuses stars chinoises et internationales, parmi lesquelles Jackie Chan et Li Bingbing. Il a été présenté le 24 juin.

    Les acteurs lisent des extraits d'œuvres chinoises classiques ou des citations de dirigeants du passé. Ainsi, l'acteur hongkongais Donnie Yen a lu une citation de Mao Zedong.

    Les spectateurs ont réagi à l'innovation d'une manière différente. Selon le Global Times, «certains spectateurs ont été intéressés, d'autres viennent exprès 10 minutes plus tard pour ne pas regarder la vidéo».

    Le concept du «Rêve chinois» a été avancé par le président Xi Jinping, peu après son arrivée au pouvoir en 2012. Le concept appelle tous les Chinois à avancer vers «le grand rêve de la renaissance de la nation chinoise» et fait partie d'une vaste campagne idéologique lancée par le nouveau Président afin de rappeler aux Chinois les valeurs du socialisme, former leur conscience civique et renforcer le prestige du parti. 

    Lire aussi:

    Macha et Michka vont bientôt faire le bonheur des enfants chinois
    La mini-arbalète, la nouvelle mode dangereuse chez les écoliers chinois
    Ce professeur chinois sait comment punir les élèves modernes
    Tags:
    propagande, cinéma, Parti communiste chinois (PCC), Xi Jinping, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik