International
URL courte
8230
S'abonner

Le porte-parole du Président russe a déclaré que la restitution de la propriété diplomatique russe, saisie aux États-Unis fin 2016, ne peut être soumise à aucune condition, car cela est contraire au droit international.

Le ton du Kremlin se durcit dans le dossier russo-américain sur la restitution des biens immobiliers diplomatiques saisis par l'administration Obama en décembre 2016. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré que Moscou ne tolérerait aucune condition pour la restitution de ces biens diplomatiques à la Russie.

«La restitution de la propriété diplomatique russe ne peut pas et ne doit pas être conditionnée par quoi que ce soit, cela contrevient catégoriquement au droit international», a déclaré Dmitri Peskov aux journalistes.

Précédemment, un responsable de la Maison Blanche a déclaré que les États-Unis pourraient restituer les biens diplomatiques à la Russie sous certaines conditions à remplir de la part de Moscou. La réponse de M. Peskov a été courte: «Hors de question».

Lors d'un point de presse vendredi, la porte-parole de la diplomatie russe a évoqué des mesures de rétorsion contre Washington. Selon elle, l'adoption des contre-mesures dépend des résultats des négociations entre le diplomate russe Sergueï Riabkov et son homologue américain Thomas Shannon, prévues pour le 17 juillet à Washington.

En décembre 2016, Barack Obama, alors Président des États-Unis, avait annoncé une série de mesures destinées à sanctionner Moscou pour son ingérence présumée dans l'élection présidentielle américaine, accusation catégoriquement rejetée par le Kremlin. Les États-Unis ont alors expulsé 35 diplomates russes et fermé deux complexes résidentiels de la mission diplomatique russe à New York et dans l'État du Maryland, près de Washington.

Lire aussi:

La Russie ripostera si la saisie de biens diplomatiques par les USA reste dans l'impasse
Kremlin sur la réquisition US des biens diplomatiques: «notre patience a des limites»
Saisie de biens diplomatiques: Moscou menace les USA de réponse symétrique
Moscou réagira à la saisie de ses biens diplomatiques aux États-Unis
États-Unis: vers la restitution de bâtiments diplomatiques saisis à la Russie?
Tags:
biens diplomatiques, saisie, Dmitri Peskov, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook