Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Un journal vaticanais assimile le «fondamentalisme» de Trump à celui de Daech

    © REUTERS / Lucas Jackson
    International
    URL courte
    536
    S'abonner

    Les alliés du pape François ont accusé l'administration de Donald Trump de promouvoir une «géopolitique apocalyptique» fondée sur les mêmes bases que l'extrémisme islamiste.

    Dans une tribune publiée dans La Civiltà Cattolica, journal semi-officiel du Saint-Siège, Antonio Spadaro et Marcelo Figueroa accusent le conseiller stratégique de Donald Trump Steve Bannon de faire la promotion de la «géopolitique de l'Apocalypse» et du «fondamentalisme évangélique».

    Les deux auteurs sont réputés proches du pape François. Selon eux, l'équipe du dirigeant actuel des États-Unis a pris la fâcheuse tendance d'interpréter la Bible de manière sélective en vue de diaboliser «les migrants et les musulmans». L'idée selon laquelle les leaders mondiaux doivent «soumettre l'État à la Bible n'est pas différente de celles qui inspirent le fondamentalisme islamique, estiment-ils.

    «La narration de terreur modèle la perception du monde des djihadistes et des nouveaux croisés. Nous ne devons pas oublier que la théo-politique promue par Daech est basée sur le même culte de l'Apocalypse dont la venue doit être accélérée par tous les moyens disponibles», indique la tribune, qui risque d'attiser davantage les tensions entre la Maison-Blanche et le Saint-Siège.

    En février 2016, interrogé sur le souhait de Donald Trump de bâtir un mur à la frontière mexicaine, le pape François avait estimé que le futur Président américain «n'était pas chrétien», provoquant la colère de ce dernier.

    Tout récemment, le Vatican a condamné la décision de l'administration américaine de se retirer de l'accord de Paris sur le climat.

    Lire aussi:

    Trump fantôme et le Pape François triste: un rendez-vous qui a déchaîné le Net
    Potica ou pizza? Quand le Pape et Mélania Trump discutent cuisine
    Le pape veut écouter Donald Trump avant de le juger
    Tags:
    extrémisme, religion, fondamentalisme, présidence américaine, Etat islamique, Stephen Bannon, Donald Trump, Vatican
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik