International
URL courte
12171
S'abonner

Dans le sillage de la détérioration des relations germano-turques, Ankara a interdit aux députés allemands de visiter la base militaire de l'Alliance atlantique à Konya.

La Turquie a annulé la visite des parlementaires allemands à la base militaire de l'Otan à Konya programmée pour le 17 juillet prochain, écrit Der Spiegel.

Selon l'hebdomadaire, la partie turque a envoyé une note verbale indiquant que la visite de députés allemands à Konya était indésirable, les relations entre Berlin et Ankara étant en ce moment très tendues.

Les relations entre Berlin et Ankara ne cessent de se détériorer depuis la campagne sur le référendum constitutionnel du 16 avril qui a permis au Président turc Recep Tayyip Erdogan d'obtenir un élargissement de ses pouvoirs.

Début juin, le gouvernement allemand avait annoncé le retrait de ses troupes de la base d'Incirlik dans le sud de la Turquie et leur redéploiement en Jordanie en raison des tensions germano-turques. Cette décision est intervenue après le refus d'Ankara de laisser des parlementaires allemands visiter la base.

Ankara a alors justifié son interdiction en accusant Berlin d'avoir accordé l'asile politique à des ressortissants turcs accusés par Recep Tayyip Erdogan d'être liés à la tentative de putsch survenue en juillet 2016.

Lire aussi:

«La Turquie et l’Allemagne ne se considèrent plus comme des alliés»
La diaspora turque en Allemagne proteste contre les résultats du référendum
Allemagne: 20 Turcs soupçonnés d’avoir espionné les partisans de Gülen
Tags:
base militaire, relations, visite, Recep Tayyip Erdogan, Allemagne, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook