International
URL courte
8342
S'abonner

Le ministère russe des Affaires étrangères a enregistré à plusieurs reprises l’incursion d’agents des services secrets américains sur le territoire de ses propriétés diplomatiques saisies en 2016 par l’administration de Barak Obama, a signalé la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

Moscou est au courant des cas de pénétration dans deux complexes résidentiels de la mission diplomatique russe, a indiqué Maria Zakharova à l'antenne de la chaîne de télévision russe Rossiya 1. Elle a également précisé que seuls des membres des services secrets américains avaient accès aux propriétés diplomatiques russe saisies.

«Depuis plusieurs mois, le problème réside dans le fait que nous n'avons pas accès à nos installations. Nous ne savons pas ce qui se passe là-bas. Selon nos données, des incursions ont déjà eu lieu à plusieurs reprises. Qui pénètre dans nos bâtiments? Vous imaginez bien que ce ne sont pas des citoyens américains terrifiés à mort qui ont décidé de voir ce qui se passait chez les Russes. Vous savez parfaitement bien que les incursions sont l'œuvre des services de sécurité», a-t-elle expliqué.

Plus tôt aujourd'hui, Maria Zakharova a fait savoir que Washington empêcherait l'octroi de visas aux diplomates russes qui doivent remplacer les 35 employés de l'ambassade de Russie expulsés des États-Unis en décembre dernier.

En décembre 2016, Barack Obama, alors Président des États-Unis, avait annoncé une série de mesures destinées à sanctionner Moscou pour son ingérence présumée dans l'élection présidentielle américaine, accusations catégoriquement rejetées par le Kremlin. Les États-Unis avaient alors expulsé 35 diplomates russes et fermé deux complexes résidentiels de la mission diplomatique russe à New York et dans l'État du Maryland, près de Washington. 

Lire aussi:

Moscou: toute condition dans la restitution des biens diplomatiques russes est illégale
La Maison-Blanche envisage la restitution des biens diplomatiques russes
Le courriel de la diplomatie russe victime d’une cyberattaque massive
Tags:
ambassade, services secrets, biens diplomatiques, Maria Zakharova, New York, Washington, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook