Ecoutez Radio Sputnik
    James Mattis

    Pentagone: les S-400 russes incompatibles avec les systèmes de l’Otan dont dispose Ankara

    © AFP 2017 Nicholas Kamm
    International
    URL courte
    101104811058

    Bien que la Turquie, qui est membre de l’Otan, ait confirmé son intention d'acheter des S-400 à la Russie, le chef du Pentagone estime que cette décision est vouée à l’échec en raison de l’incompatibilité des systèmes d’armement.

    Selon le chef du Pentagone James Mattis, la décision d'Ankara d'acheter des S-400 russes relève de son droit souverain, mais il a cependant précisé que ces systèmes de défense antiaérienne n'étaient pas compatibles avec les équipements militaires de l'Alliance.

    «C'est leur décision souveraine, voilà tout […]. Le problème est de savoir comment assurer la compatibilité du système de l'Otan avec le système russe. Ils ne seront jamais compatibles», a souligné le chef du Pentagone.

    Récemment, l'ambassadeur de Turquie à Moscou, Husseïn Dirioz, a déclaré que la Russie pourrait livrer ses systèmes de défense antiaérienne S-400 aux Forces armées turques, malgré le fait que la Turquie soit membre de l'Otan.

    Les deux parties ont déjà clos le volet technique du futur contrat et ont abordé les questions financières.

    Le S-400 Triumph (désignation Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques. Le système est capable de tirer simultanément 72 missiles sur 36 cibles qu'il détecte à une distance de 600 km.

    Lire aussi:

    Moscou: les négociations sur les S-400 avec Ankara n’impliquent pas l’octroi d’un crédit
    L’achat de systèmes antiaériens russes S-400 répond aux intérêts nationaux turcs
    Moscou prêt à vendre à Ankara ses S-400 au prix de 500 M USD le groupe

    Lire aussi:

    L’appartenance à l'Otan n’empêchera pas la livraison de S-400 à la Turquie
    Un cinquième groupe de S-400 flambants neufs bientôt déployé près de Moscou
    S-400 pour la Turquie: Poutine et Erdogan évoquent les livraisons
    Ministre turc de la Défense: les S-400 ne seront pas intégrés au système de DCA de l’Otan
    Moscou: les négociations sur les S-400 avec Ankara n’impliquent pas l’octroi d’un crédit
    Tags:
    S-400, Pentagone, OTAN, James Mattis, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik