Ecoutez Radio Sputnik
    Un défilé militaire à Pyongyang

    Face à la politique «hostile» des USA, Pyongyang refuse de négocier son nucléaire

    © Sputnik. Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    264002521

    Face aux appels des États-Unis de «globaliser» les pressions sur la Corée du Nord, Pyongyang rejette toute possibilité de discussions de son programme nucléaire et spatial.

    La Corée du Nord n'a pas l'intention de discuter de son programme nucléaire et spatial tant que les États-Unis «n'arrêteront pas leur politique hostile», annonce Pyongyang dans une déclaration diffusée par l'agence KSNA.

    «Les États-Unis doivent se rendre compte que tant qu'ils ne metteront pas un terme à leur politique hostile vis-à-vis de la Corée du Nord, le programme nucléaire et spatial nord-coréen ne fera jamais objet de négociations, et un dialogue visant la dénucléarisation de la Corée du Nord ne sera jamais possible», indique la déclaration.

    L'agence souligne également que les «tentatives de ces bandits d'Américains» de mobiliser toute notre planète pour participer à la campagne visant la Corée du Nord ne seront jamais couronnées de succès dans le monde.

    Le 4 juillet, la télévision nord-coréenne a annoncé que l'armée avait réussi son nouveau tir de missile balistique intercontinental en direction de la mer du Japon. Le missile Hwasong-14 tiré depuis l'aéroport de Panghyon après avoir atteint une altitude de 2.802 kilomètres, a parcouru 933 km. Le missile s'est écrasé en mer du Japon et n'a pas causé de dommages.

    Pourtant, selon les données paramétriques du vol du ministère russe de la Défense, la fusée nord-coréenne a atteint une altitude de 535 kilomètres au lieu des 2.802 annoncés et a parcouru une distance d'environ 510 kilomètres (et non de 933 km comme prévu) avant de tomber dans la partie centrale de la mer du Japon. Ainsi, il s'agissait d'un missile de moyenne portée, a conclu le ministère.

    Lire aussi:

    Pyongyang diffuse des images de souterrains destinés à ses missiles nucléaires
    «Les États-Unis creusent leur tombe»: Pyongyang promet de riposter aux sanctions
    Moscou: Pyongyang a tiré un missile de moyenne portée
    Tags:
    nucléaire coréen, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik