Ecoutez Radio Sputnik
    Détroit d'Ormuz

    Téhéran nie avoir tenté d'aveugler avec un rayon laser des pilotes US

    © AFP 2017 EBRAHIM NOROOZI / JAMEJAM ONLINE
    International
    URL courte
    101910413

    La Marine iranienne a démenti la déclaration des États-Unis selon laquelle une vedette iranienne aurait pointé au rayon laser un hélicoptère américain qui escortait un cargo dans le détroit d'Ormuz.

    L'amiral Hossein Azad, haut commandant de la Marine iranienne, a nié toutes les accusations du Pentagone selon lesquelles une vedette lance-missiles iranienne aurait pointé un hélicoptère CH-53 du Corps des marines américain avec un rayon laser le 13 juin, au moment où trois navires de guerre US escortaient un cargo qui franchissait le détroit d'Ormuz.

    Selon le Pentagone, la vedette iranienne a d'abord éclairé avec un projecteur un des trois navires américains avant de diriger un rayon laser sur l'hélicoptère qui volait à proximité, forçant ce dernier à recourir à un leurre. La vedette aurait ensuite éclairé un deuxième navire américain et l'aurait attentivement observé avant de partir.

    «Le commandement central de la Marine US qualifie ces actions de dangereuses et non-professionnelles», a conclu le porte-parole du Pentagone.

    Selon lui, éclairer des hélicoptères dans la nuit avec des rayons laser est dangereux et risque d'aveugler les pilotes.

    Lire aussi:

    L’influence régionale de l’Iran va en s'accroissant, selon le chef de la CIA
    Renforcement des sanctions: l’Iran juge illégitimes certaines démarches de Washington
    L’Iran se dit prêt à présenter des preuves que les USA soutiendraient Daech
    Tags:
    Pentagone, Hossein Azad, Détroit d'Ormuz, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik