International
URL courte
Négociations sur le Brexit (2017) (148)
168
S'abonner

L’Union européenne ne donnera à Londres aucun délai supplémentaire dans les négociations sur le Brexit, estime Antonio Tajani, président du Parlement européen.

Le président du Parlement européen Antonio Tajani a déclaré que l'Union européenne prévoyait de mener à bien les négociations de Brexit avant les élections européennes de 2019.

«Nous ne pouvons pas donner plus de temps pour les négociations. Nous allons les conclure avant les élections européennes de 2019», a déclaré M.Tajani dans une interview accordée au quotidien espagnol La Vanguardia.

D'après lui, si Londres n'accorde pas aux trois millions de citoyens européens résidants sur le territoire britannique les mêmes droits qu'aux citoyens du Royaume-Uni, le Parlement européen votera contre cet accord. Le chef du Parlement a également ajouté qu'il considérait que la réalisation d'un accord avant la fin de l'année 2017 était une priorité pour Bruxelles.

Les conditions de vie des citoyens de l'UE au Royaume-Uni après le Brexit seront au cœur des négociations prévues le 17 juillet à Bruxelles. M.Tajani reste optimiste quant aux résultats des pourparlers.

Les Britanniques ont voté majoritairement la sortie de l'Union européenne lors d'un référendum organisé le 23 juin 2016. En mars 2017, la Première ministre britannique Theresa May a officiellement notifié à l'UE l'intention de son pays de quitter l'Union, ouvrant ainsi une période de négociations d'au moins deux ans.

Dossier:
Négociations sur le Brexit (2017) (148)

Lire aussi:

Vols interdits en Europe: un désaccord sur le Brexit aura des conséquences
Tony Blair en croisade contre le Brexit, jugé néfaste pour l’économie du pays
Les «secrets du Brexit» sont protégés par un kit anti-espion imparable
Tags:
Brexit, Parlement européen, Antonio Tajani, Bruxelles, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook