Ecoutez Radio Sputnik
    Schorndorf, Allemagne. Archive photo

    Des migrants font dégénérer une fête en Allemagne en échauffourées et agressions sexuelles

    CC BY 2.0 / dierk schaefer / schorndorf
    International
    URL courte
    405555859

    Plusieurs centaines de migrants et de réfugiés armés de couteaux ont provoqué des échauffourées et commis des agressions sexuelles lors d’une fête à Schorndorf, en Allemagne.

    Près d'un millier de jeunes migrants agressifs armés de couteaux circulaient ce weekend par groupes de 30 à 50 personnes à Schorndorf, en Allemagne, lors d'une fête populaire allemande. La situation a dégénéré, quelques individus ayant été blessés suite à des échauffourées avec la police locale. Il est à noter que beaucoup de jeunes étaient saouls.

    Matthias Klopfer, maire de Schorndorf, a fait savoir à Frankfurter Allgemeine Zeitung que trois agressions sexuelles avaient été recensées. Il n'a pas été en mesure de dire quelle proportion d‘agresseurs étaient des migrants, mais il a également signalé que près de 700 réfugiés habitaient dans la ville. Selon lui, la police soupçonne des ressortissants afghans et irakiens.

    Jaroslaw Kaczynski
    © REUTERS/ Agencja Gazeta/Slawomir Kaminski
    Des faits similaires ont auparavant eu lieu dans d'autres villes allemandes. A l'approche du Nouvel an, quatre réfugiés syriens ont violé deux filles âgées de 14 et 15 ans dans la ville de Weil am Rhein (Bade-Wurtemberg). La police n'a divulgué les faits que le 7 janvier suite à de nombreuses requêtes de la part des médias.

    Un millier de jeunes «d'apparence arabe ou nord-africaine» ont commis une série d'agressions sexuelles dans la nuit du réveillon du Nouvel An 2016 près de la gare centrale et de la cathédrale de Cologne.

    Les événements qui se sont produits en Allemagne ont déclenché une vague d'indignation dans le monde entier.

    Lire aussi:

    Moscou ironise suite à l’arrestation de deux Russes à Hambourg
    Saisie record de cocaïne dans un port de Hambourg
    Deux Russes arrêtés suite aux violences de Hambourg risquent 10 ans de prison
    Près de 500 policiers blessés dans les émeutes à Hambourg lors du G20
    Manifestation «bienveillante» à Hambourg: les policiers ciblés par un laser aveuglant
    Tags:
    agressions sexuelles, migrants, agression, réfugiés, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik