International
URL courte
Négociations sur le Brexit (2017) (148)
6416
S'abonner

Bien que la majorité de la population du Royaume-Uni ait voté pour le Brexit, il y a tout de même certains irrésistibles qui font tout leur possible pour rester dans l’UE. Parfois, les méthodes surprennent par leur singularité. Ainsi, un homme a transformé sa maison en État!

William Riches, retraité britannique de 77 ans, a proclamé que sa maison située à Gloucestershire était désormais une république indépendante afin de défier le Brexit, annonce le BBC.

L'ancien professeur vit dans un village situé non loin de la forêt de Dean, dans lequel 59% des habitants ont voté pour le Brexit. En désaccord avec la majorité, il s'est senti forcé de prendre cette mesure inouïe.

«Nous ne voulons pas affronter la démocratie, mais pour ceux qui sont comme nous, qui ont été totalement ignorés, il y a une seule possibilité: l'indépendance. Le pays sortira de l'UE, mais nous ne le ferons pas», explique M.Riches.

Désormais, la maison de William Riches porte le nom de «République indépendante du Middlewatch», où le président est sa femme Judith, avec un siège officielle dans la cuisine.

Il a également précisé que chaque personne qui souhaitait traverser la frontière de sa maison-État pourra obtenir un visa pour 50 livres.

Les Britanniques ont majoritairement voté pour la sortie de l'UE lors d'un référendum organisé le 23 juin 2016. En mars, la Première ministre britannique Theresa May a officiellement notifié à l'UE l'intention de son pays de quitter l'Union, ouvrant ainsi une période de négociation de deux ans avant la concrétisation du Brexit.

Dossier:
Négociations sur le Brexit (2017) (148)

Lire aussi:

Parlement européen: «Nous ne pouvons pas prolonger les négociations sur le Brexit»
Vols interdits en Europe: un désaccord sur le Brexit aura des conséquences
Tony Blair en croisade contre le Brexit, jugé néfaste pour l’économie du pays
Les «secrets du Brexit» sont protégés par un kit anti-espion imparable
Le Brexit contraint easyJet à créer une nouvelle compagnie aérienne
Tags:
Union européenne (UE), Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook