Ecoutez Radio Sputnik
    Le portrait du Président Bachar al-Assad

    Fils d’Assad: «Je vis et vois l’horreur de ce qui se passe dans mon pays»

    © AFP 2019 LOUAI BESHARA
    International
    URL courte
    10580
    S'abonner

    Hafez el-Assad, fils du Président syrien de 15 ans, a déclaré dans une interview qu’il témoignait de toute l'horreur qui se produit dans le pays.

    Le fils aîné du Président syrien Bachar el-Assad, Hafez, prend actuellement part aux olympiades de mathématiques à Rio, au Brésil. Cette participation prouve que la Syrie, en pleine guerre civile, «va bien mieux», a-t-il déclaré au journal brésilien O Globo.

    «Je vis et vois l'horreur de ce qui se passe dans mon pays, les gens et le gouvernement sont unis contre les envahisseurs… du pays», a déclaré au quotidien le fils du Président syrien.

    Dans l'interview à O Globo, il a avoué qu'il projettait de ne jamais quitter la Syrie.

    «Nous sommes venus pour montrer au monde que le pays va mieux, bien mieux. Je sais quel genre de personne est mon père. Les gens disent beaucoup de choses (à ce sujet, ndlr). Beaucoup sont aveugles, mais cela ne reflète pas la réalité», a poursuivi le jeune Assad, qui porte le nom de son défunt grand-père, l'ex-président Hafez el-Assad (1930-2000).

    Le fils aîné du Président syrien est une figure connue dans les compétitions scientifiques. En juillet 2016, il a également participé à une olympiade à Hong Kong. La page Facebook de Bachar el-Assad a indiqué que bien que Hafez n'ait pas gagné de médailles, il a remporté une mention honorable et a aidé l'équipe syrienne à atteindre la 48e position sur la scène internationale, raconte Globo.

    Lire aussi:

    L'opposition syrienne n'exige plus la démission d'Assad
    Macron: Paris n’insiste plus sur le départ d’Assad mais prônera la lutte antiterroriste
    La Maison-Blanche accepterait le maintien de Bachar el-Assad au pouvoir
    Assad reconnaît la contribution des églises chrétiennes au maintien de l’unité syrienne
    Washington laisse le dernier mot à Moscou quant au départ d'Assad
    Tags:
    mathémathiques, Bachar el-Assad, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik