Ecoutez Radio Sputnik
    Un bombardier d'eau Be-200

    Vers la fabrication des avions amphibie russes Be-200 en Chine

    © AFP 2019 DMITRY KOSTYUKOV
    International
    URL courte
    0 147
    S'abonner

    La fabrication des avions amphibies polyvalents Beriev Be-200, déjà connus pour éteindre les incendies dans de nombreux pays du monde, pourrait être prochainement localisée en Chine.

    La direction de Beriev Aircraft Company à Taganrog, conjointement avec l'administration de l'aviation civile chinoise, adressent une demande de validation du certificat pour l'hydravion Be-200, a relaté ce mercredi le quotidien russe Kommersant, se référant au PDG de la société Youri Grudinine.

    Ainsi, selon M.Grudinine, la décision a été prise de promouvoir les Be-200 dans cette région, d'autant plus que Beriev Aircraft Company a déjà signé un contrat avec la société chinoise Leader Energy Aircraft Manufacturing Co. Ltd, souhaitant acheter deux avions de ce type.

    Sur fond de vif intérêt de la partie chinoise, la possibilité de «délocalisation de la fabrication de Be-200 en Chine n'est pas exclue», estime M.Grudinine, soulignant que cette question nécessite «l'étude détaillée de cette possibilité par les autorités russes».

    Par ailleurs, en 2016-2017, Moscou et Pékin ont déjà signé quelques accords relatifs à l'organisation de la fabrication de l'hydravion Be-103 et à la création d'un point de service technique et de l'école des aviateurs et du personnel technique en Chine, indique le Kommersant.

    À en croire une source informée et haut placée dans l'industrie aérospatiale, les négociations sur la délocalisation du Be-103 en Chine seraient une base pour la délocalisation du Be-200.

    «Dans cette situation, les Chinois n'ont pas l'intention de faire des achats à l'unité. Cela ne les intéresse pas. Ils visent le développement de leur industrie en alimentant leurs entreprises. Il y a une certitude qu'après la conclusion du contrat sur les Be-200, ils voudront leur délocalisation. Il faut d'ores et déjà y être prêt», estime le cadre supérieur d'une autre holding.

    L'avion polyvalent Beriev Be-200 est conçu sur la base du plus grand avion amphibie à réaction du monde, l'A-40 Albatros. Sa version de base est destinée à combattre les feux de forêt, mais l'appareil peut également transporter des passagers (version Be-210) et du fret, patrouiller les zones côtières, effectuer des opérations de recherche et de sauvetage et d'autres missions.

    L'avion Be-200 est capable de développer une vitesse allant jusqu'à 700 km/h et peut se poser indifféremment sur l'eau et sur le sol.

    Lire aussi:

    Moscou envoie en Israël deux avions Be-200 contre les incendies de forêt
    L'avion moyen-courrier russe MC-21 a passé son baptême du vol
    «Radar volant»: l'avion de reconnaissance russe dernier cri A-100 testé en vol
    L’avion de reconnaissance russe dernier cri A-100 testé en juillet prochain
    Ce moteur d'avion russe fonctionne avec tous les combustibles
    Tags:
    avion bombardier d'eau, société, contrat, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik