Ecoutez Radio Sputnik
    Moscou espère pousser Kiev à respecter les accords de Minsk avec l’aide de Paris et Berlin

    Moscou espère pousser Kiev à respecter les accords de Minsk avec l’aide de Paris et Berlin

    © AP Photo/ Evgeniy Maloletka
    International
    URL courte
    4454111

    Le Kremlin espère qu’avec l’aide de Paris et de Berlin, il réussira à pousser Kiev à respecter les accords de Minsk, a déclaré à Sputnik le représentant russe dans le groupe de contact sur l'Ukraine, Boris Grizlov, ajoutant que pour ce faire, Kiev n’avait qu’à suivre une voie politique en renonçant au conflit militaire.

    Commentant le conflit ukrainien dans une interview accordée à Sputnik, le représentant russe dans le groupe de contact sur l'Ukraine, Boris Grizlov, a fait part de son espoir qu'avec le soutien de Paris et de Berlin, les accords de Minsk seraient respectés par Kiev.

    «J'espère vraiment que l'Allemagne, la France et la Russie sauront démontrer aux autorités ukrainiennes la nécessité d'avancer vers un règlement politique du conflit, notamment en signant la loi sur l'amnistie, en acceptant la loi relative aux élections dans le Donbass et en réglementant le statut particulier du Donbass dans le cadre de la réforme constitutionnelle en Ukraine», a-t-il déclaré à Sputnik.

    Estimant pour sa part que dans les accords de Minsk datant du 12 février 2015, il n'y avait rien de difficile à mettre en place pour Kiev et qu'il n'y avait qu'à renoncer au conflit militaire en faveur des possibilités diplomatiques.

    «La question clé des négociations, c'est le statut du Donbass […]. Ce statut pourrait défendre la sécurité ainsi que les droits linguistiques et culturels des habitants du Donbass ainsi que leur droit d'élire leurs propres autorités locales», a-t-il conclu.

    En avril 2014, Kiev a entamé une opération militaire contre les républiques de Lougansk et de Donetsk qui avaient proclamé leur indépendance à l'issue du coup d'État ukrainien de février 2014. Selon les données actualisées de l'Onu, le conflit a déjà fait plus de 10 000 morts.

    De leur côté, les républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk ont déclaré que le règlement du conflit devait se baser sur les accords de Minsk et que tout autre scénario était inacceptable.

    Lire aussi:

    Conflit en Ukraine: les USA cherchent une alternative aux accords de Minsk
    Conflit en Ukraine: «Moscou et Kiev pourraient s'entendre hors accords de Minsk»
    «Personnellement, je ne vois pas en rose l’avenir de l’Ukraine»
    L'Ukraine compte sur une nouvelle tranche d'aide européenne
    Donetsk propose de créer un nouvel État dans le Donbass, la Petite Russie (Malorossiya)

    Lire aussi:

    «Seule l’Ukraine peut arrêter la guerre civile en respectant les accord de Minsk»
    Selon Pence, les accords de Minsk sont le meilleur moyen d’atteindre la paix en Ukraine
    Moscou: Berlin, Paris et Washington doivent pousser Kiev à respecter les accords de Minsk
    Le Kremlin annonce le fiasco des accords de Minsk
    L'application des accords de Minsk n'est pas une obligation unilatérale de Moscou
    Tags:
    conflit, diplomatie, opération militaire, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik