Ecoutez Radio Sputnik
    Monument aux soldats soviétiques à Varsovie

    La Russie et Israël appelleront l’UE à condamner Varsovie

    CC BY 2.0 / Alf Melin / Soviet war memorial
    International
    URL courte
    42418

    Les parlements russe et israélien s’adresseront aux parlementaires européens pour condamner la décision de la Pologne de démolir les monuments aux soldats soviétiques tués lors de la libération du pays des troupes nazies lors de la Seconde Guerre mondiale.

    La Douma d'État et la Knesset (parlements russe et israélien) envisagent d'adopter parallèlement des appels aux parlements des pays européens suite à la décision des autorités polonaises de démolir les monuments soviétiques.

    Cet appel sera rédigé du fait de l'«insulte à la mémoire des soldats qui ont péri lors de la libération de l'Europe du nazisme, ainsi que des victimes de la Shoah».

    Un examen urgent est une procédure extraordinaire à la Knesset, à laquelle on recourt très rarement, a souligné le parlementaire russe Leonid Sloutski.

    Il est inadmissible de fausser la mémoire historique, a pour sa part souligné le président de la Douma Viatcheslav Volodine. Israël, comme nul autre, est conscient que c'est grâce aux soldats de l'Armée Rouge que de nombreuses personnes ont été sauvées, estime-t-il.

    La Russie prépare des mesures de rétorsion à la décision des autorités polonaises.

    Le président de la Pologne, Andrzej Duda, a signé lundi les amendements à la loi sur l'interdiction de la propagande du communisme qui prévoient la démolition des monuments soviétiques érigés dans le pays. La loi entrera en vigueur trois mois après sa signature. Selon l'Institut polonais de la mémoire nationale, la loi concernera près de 230 monuments de l'Armée Rouge. Celle-ci a libéré la Pologne des troupes nazies lors de la Seconde Guerre mondiale.

    Lire aussi:

    Moscou réagit au démantèlement du monument de la Victoire en Pologne
    Moscou dénonce les déclarations polonaise et ukrainienne sur la Seconde Guerre mondiale
    «L'Ukraine n'intégrera pas l'Europe avec Bandera», selon Kaczynski
    Moscou indigné par la profanation des tombes soviétiques en Pologne
    La Pologne créera un musée des monuments soviétiques
    Tags:
    démantèlement de monuments, mémoire, monument, histoire, Armée rouge, Israël, Pologne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik