International
URL courte
5017
S'abonner

Les autorités koweïtiennes ont ordonné l’expulsion d’une quinzaine de diplomates iraniens et ont annoncé la fermeture de certaines missions diplomatiques après la condamnation de membres d’un groupe terroriste pour liens avec l’Iran, a indiqué ce jeudi une source gouvernementale koweïtienne citée par la télévision Sky News Arabia.

Le Koweït a annoncé l'expulsion d'une quinzaine de diplomates iraniens et la fermeture des missions «militaires, culturelles et commerciales» iraniennes au Koweït, a relaté ce jeudi la télévision Sky News Arabia, se référant au ministre koweïtien de la communication.

«Nous avons entrepris des mesures diplomatiques contre les représentants de la diplomatie iranienne dans notre pays afin de défendre les droits du Koweït», a-t-il ainsi déclaré.

Selon une source informée, citée par la télévision arabe, les autorités koweïtiennes ont envoyé une note à l'ambassade iranienne dans laquelle elles informaient de la décision de fermer les missions diplomatiques de l'attaché militaire et de son collègue du secteur de la culture. Les diplomates iraniens sont appelés à quitter le territoire du pays dans un délai de 45 jours. Le Koweït suspend par ailleurs le fonctionnement des comités intergouvernementaux avec la République islamique.

Le gouvernement du Koweït a pris cette décision après la condamnation par la Cour suprême koweïtienne du chef de la cellule terroriste Al-Abdali à la prison à vie et de 20 de ses membres à diverses peines de prison pour liens avec l'Iran et le Hezbollah chiite libanais, et pour avoir projeté de commettre des attentats au Koweït.

 

Lire aussi:

Le Pentagone dément les informations sur les armes livrées en Irak et au Koweït
Koweït et Tokyo accueillent pour la première fois le Régiment immortel
7 mds USD pour des chasseurs au Qatar et au Koweït: le Congrès US donne son aval
Le Koweït achète 30 hélicoptères français Caracal pour 1 md d'euros
Le Koweït s'apprête à geler sa production de pétrole au niveau actuel
Tags:
terrorisme, crise, diplomates, mission, expulsions, Koweït
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook