Ecoutez Radio Sputnik
    Abou Bakr al-Baghdadi

    Le chef de Daech al-Baghdadi ne serait pas mort, selon le Pentagone

    © AP Photo / Militant video
    International
    URL courte
    24020

    Le secrétaire à la Défense des États-Unis, James Mattis, a estimé vendredi que le chef de Daech, Abou Bakr al-Baghdadi, serait toujours vivant, ceci bien que le groupe terroriste ait déjà confirmé sa mort.

    Le numéro un de Daech, Abou Bakr al-Baghdadi, ne serait pas mort, vu l'absence d'informations confirmant ce fait, a déclaré le chef du Pentagone, James Mattis. Selon lui, le dirigeant du groupe terroriste jouerait «toujours un rôle important dans les activités de Daech».

    «Je pense qu'il est vivant, et je croirais le contraire quand nous saurons que nous l'avons tué. Mais nous essayons de le traquer… nous supposons qu'il est vivant», a déclaré le secrétaire à la Défense américaineaux journalistes lors d'un point presse.

    Cela fait plusieurs semaines que la possible élimination du dirigeant de Daech est au cœur d'une virulente polémique. Fin mai, le ministère russe de la Défense a annoncé que le terroriste numéro un aurait était tué dans une frappe russe, ajoutant toutefois que son élimination était en cours de vérification.

    «Les informations sont en effet contradictoires, elles sont en cours de vérification par nos services», a indiqué le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov.

    Des terroristes de Daech ont de leur côté annoncé le décès de leur chef Abou Bakr al-Baghdadi, et dévoilé le nom de son successeur. Pourtant, le chef des services de lutte antiterroriste du Kurdistan irakien s'est dit par la suite «pratiquement sûr» que le «calife» autoproclamé de Daech était toujours vivant et qu'il se trouvait au sud de Raqqa, en Syrie.

    Lire aussi:

    Les forces antiterroristes kurdes assurent qu’al-Baghdadi est vivant
    Le renseignement irakien dément la mort d'al-Baghdadi
    Al-Baghdadi, théologien «modeste» devenu leader terroriste après 2 ans de camp américain
    Daech confirme la mort de son chef Abou Bakr al-Baghdadi
    Daech exécute un imam qui évoque la mort présumée d’Al-Baghdadi
    Tags:
    démenti, décès, terrorisme, Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik