Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump attaque le Washington Post pour «fuites illégales» d'informations

    © AP Photo / Alex Brandon
    International
    URL courte
    9150
    S'abonner

    Le chef de la Maison Blanche s'en est pris au Washington Post, l'accusant d'avoir révélé des données confidentielles et appelant à mettre fin à ces fuites.

    Donald Trump a exprimé son indignation après avoir lu les rapports du Washington Post selon lesquels l'ambassadeur russe aux États-Unis Sergueï Kisliak aurait discuté de sa campagne présidentielle avec Jeff Sessions, actuel procureur général du pays.

    «Nouvelle fuite de données de renseignement de la part du Washington Post, cette fois concernant le procureur général Jeff Sessions. Ces fuites illégales […] doivent cesser!», a écrit le dirigeant américain sur son compte Twitter.

    Auparavant, le Washington Post, citant des sources anonymes, avait affirmé que l'ambassadeur russe avait évoqué la campagne électorale de Donald Trump avec M. Sessions, ainsi que les perspectives des relations entre les deux pays dans le cas de son élection au poste présidentiel.

    Selon le quotidien, deux conversations entre MM. Kisliak et Sessions, qui était à l'époque un proche conseiller en politique étrangère du candidat républicain, ont été interceptées par des agences américaines.

    L'actuel procureur général des États-Unis aurait fait des déclarations «trompeuses» sur ces discussions. Elles seraient d'ailleurs «contredites par d'autres preuves», a affirmé un responsable américain cité par le WP.

    Lire aussi:

    Selon Trump, les «faux» médias traitent son fils d’une manière injuste
    Trump : «James Comey a divulgué des informations classifiées aux médias»
    Les médias préparent le terrain pour la destitution de Trump
    Trump aux médias: pourquoi pas enquêter sur les liens des Démocrates avec la Russie?
    Trump attaque les «médias menteurs» et le «marais de Washington»
    Tags:
    médias, informations, fuites, Donald Trump, Jeff Sessions, Sergueï Kisliak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik