International
URL courte
34971
S'abonner

Lors d’un discours prononcé aujourd’hui en Roumanie, le Premier ministre hongrois a de nouveau critiqué la politique migratoire européenne et a appelé à résister au «plan Soros», qui prévoirait l’arrivée en Europe d’un million de migrants musulmans.

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, lors du discours qu’il a prononcé samedi dans la ville roumaine de Baile Tusnad, a déclaré que l’«empire de Soros» porte atteinte aux intérêts des Hongrois et met en danger non seulement la Hongrie, mais aussi l'Europe dans son ensemble, informe l’agence de nouvelle national roumaine Agerpres.

Selon M.Orban, «il existe un plan Soros» qui prévoit d’amener en Europe un million d'immigrants du monde musulman pour les installer dans les pays de l'Union européenne.

«Nous ne pourrons empêcher ce processus que si l'UE regagne sa souveraineté et que chaque État-membre recouvre sa capacité à protéger ses propres frontières. Alors, nous pourrons mettre fin au phénomène migratoire et expulser tous ceux qui sont entrés illégalement», a estimé Viktor Orban.

«Cela peut-être semble dur, mais je ne pense pas qu’on puisse résoudre ce problème d’une autre façon», a ajouté le dirigeant hongrois.

Par ailleurs, M.Orban a noté qu’il y avait un mouvement fort en Hongrie qui s’opposait à l’afflux des migrants et que les Hongrois doutaient que les musulmans puissent s’intégrer en raison de différences importantes, voire de contradictions, entre les valeurs, la mentalité, l'éducation et la culture européennes et musulmanes.

Lire aussi:

Hongrie: contrôles dans des trains internationaux à cause de la menace terroriste
La Hongrie veut stopper Bruxelles et Soros
La Hongrie ne veut pas des migrants de la Suède
La Hongrie veut encore plus de murs pour s’isoler des migrants
Cette Hongrie accueillante qui héberge les migrants dans des conteneurs
Tags:
crise migratoire, George Soros, Viktor Orban, Europe, Hongrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook