International
URL courte
16681
S'abonner

Dans la région montagneuse d'Ersal à la frontière entre la Syrie et le Liban, les djihadistes du Front al-Nosra se rendent en masse aux combattants du Hezbollah.

Un très important nombre de combattants du groupe terroriste Front al-Nosra ont déposé leurs armes dans la région d'Ersal à la frontière libano-syrienne, a déclaré à Sputnik une source au sein du mouvement libanais Hezbollah.

«Plusieurs unités du Front al-Nosra ont hissé le drapeau blanc à proximité de la plaine d'al-Heil dans la région montagneuse d'Ersal», a fait savoir l'interlocuteur de l'agence.

Auparavant, une source au sein du Hezbollah avait signalé que des combattants du mouvement chiite avaient attaqué les positions du Front al-Nosra dans Ersal, éliminant «un grand nombre» de terroristes.

Vendredi 21 juillet, le Hezbollah a annoncé le lancement d'une vaste opération militaire contre le Front al-Nosra à la frontière syro-libanaise.

La zone d'Ersal est utilisée par les terroristes pour faire passer des armes et de nouveaux combattants vers la Syrie. Des groupes extrémistes se servent également de camps de réfugiés déployés dans la région pour se cacher de l'armée libanaise et pour y recruter de nouveaux membres.

 

 

Lire aussi:

Combats entre Daech et al-Nosra à la frontière entre la Syrie et le Liban
Le Front al-Nosra prépare une provocation au sarin à Khan Cheikhoun et Kefraya
Un chef de l’ex-Front al-Nosra blessé dans une explosion
Daech et al-Nosra négocient une éventuelle alliance
Al-Nosra et Daech déploient des armes chimiques dans des quartiers résidentiels en Syrie
Tags:
lutte antiterroriste, djihadisme, hostilités, Front al-Nosra, Hezbollah, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook