International
URL courte
La victoire sur Daech à Mossoul (été 2017) (24)
12410
S'abonner

Les milices irakiennes ont annoncé avoir tué trois chefs du groupe terroiste Daech près de Mossoul.

Un «chef de la police» et deux responsables du recrutement de nouveaux membres pour les réseaux clandestins du groupe terroriste Daech ont été éliminés jeudi près de Mossoul, en Irak, ont annoncé les représentants des milices irakiennes.

«Nos combattants ont réussi à identifier les corps des terroristes tués à Mossoul-Ouest le 20 juillet dernier, alors qu'ils essayaient de gagner l'arrière des zones contrôlées par les milices. Il s'agit d'Abou Iman, chef de la "police islamique" de Tell Afar, d'Abou Abd Zaizia, responsable du recrutement des terroristes kamikazes, et de Nasser Abdallah Hoder al-Badrani, qui était en charge des activités des cellules clandestines de Daech», a indiqué l'opposition irakienne dans un communiqué dont Sputnik s'est procuré une copie.

L'armée irakienne a lancé son offensive visant à éradiquer les djihadistes de Daech de la province de Ninive et de sa capitale, Mossoul, en octobre 2016. Appuyées par des milices populaires et l'aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis, les unités spéciales, la police, les forces d'action rapide et les troupes irakiennes participent à cette opération.

Dossier:
La victoire sur Daech à Mossoul (été 2017) (24)

Lire aussi:

Daech aurait pu créer une bombe «sale» à Mossoul
Libération de Mossoul: une réussite de l'armée irakienne, non des USA
Mossoul: la victoire sur Daech à Mossoul n’est pas définitive
Libération de Mossoul: environ 20.000 morts et blessés parmi les militaires irakiens
Libération de Mossoul: quelque 40.000 civils auraient déjà trouvé la mort
Tags:
lutte antiterroriste, Etat islamique, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik