International
URL courte
1119
S'abonner

Les autorités britanniques ne sont pas en mesure de préciser ce qu’il est exactement advenu d’une centaine de migrants mineurs arrivés sans accompagnement au Royaume-Unis en 2016.

Le gouvernement britannique ne dispose d'aucune information concernant le sort de plus d'une centaine d'enfants réfugiés, arrivés au Royaume-Uni depuis le mois d'août 2016, selon l'organisation Refugee Youth Service (RYS) de Calais cité le journal Independent.

Le média relate que, dans la mesure du possible, RYS suit la trace des enfants qui ont atteint la côte britannique. Selon les spécialistes, quelque 167 mineurs de moins 13 ans, arrivés au Royaume-Uni sans être accompagnés, sont considérés comme des victimes potentielles du trafic d'êtres humains. 104 d'entre eux sont portés disparus sur le territoire britannique. Cela veut dire que le gouvernement ne sait pas où ils se trouvent.

D'après le média, tout enfant posant le pied sur le sol britannique sans être accompagné doit être accueilli par les services d'immigration et de contrôle aux frontières. Ces derniers sont obligés de les adresser aux autorités locales qui répondent à partir de ce moment-là de leur sécurité.

Pourtant, très souvent, de nombreux enfants arrivent au Royaume-Uni illégalement et restent donc hors de la portée de ce système de contrôle.

D'après le journal, le nombre de mineurs disparus pourrait être plus important et s'élever à quelques centaines de personnes.

Depuis 2015, l'Europe traverse la crise migratoire la plus importante de son histoire depuis l'époque de la Seconde Guerre mondiale. Selon l'Onu, l'année 2016 a été la plus meurtrière pour les réfugiés qui tentent de se rendre en Europe par la Méditerranée.

Lire aussi:

La Pologne fait appel au Luxembourg pour contester son obligation d’accueil de migrants
Des migrants font dégénérer une fête en Allemagne en échauffourées et agressions sexuelles
Plan migrants: «On est loin de la France accueillante et fidèle à son histoire»
La France, «pas une attraction»: une vague de rage suit le «plan migrants» de Macron
Un nombre record de migrants évacués dans le nord de Paris (photos)
Tags:
migrants, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook