International
URL courte
243
S'abonner

Anthony Scaramucci, nommé vendredi directeur de la Communication de la Maison Blanche, a annoncé que le Président américain n’a toujours pas tiré de conclusion définitive concernant l’ingérence du Kremlin dans l’élection présidentielle aux États-Unis.

Le Président des États-Unis est incapable d'affirmer avec certitude que la Russie est intervenue ou n'est pas intervenue dans l'élection présidentielle qu'il a remportée, a indiqué le nouveau directeur de la Communication de la Maison Blanche, Anthony Scaramucci, dans un entretien accordé à la chaîne américaine CNN.

«En ce qui concerne notre Président, il m'a téléphoné depuis l'avion Air Force 1 pour me dire: "Tu sais, peut-être, c'étaient eux, ou peut-être pas"», a déclaré le fonctionnaire en répondant à un journaliste qui affirmait que tout le monde aux États-Unis croit à «l'ingérence» de la Russie.

Le Congrès américain et le FBI mènent plusieurs enquêtes sur l'ingérence présumée de Moscou dans l'élection présidentielle remportée par Donald Trump. Les médias américains publient fréquemment des informations, citant des sources anonymes, sur des contacts de membres de l'équipe électorale de M.Trump avec des fonctionnaires et hommes d'affaires russes.

Lire aussi:

«Ingérence russe»: il est flatteur d’être pris pour un pays qui décide du sort du monde
«Ingérence russe»: Trump révèle des détails de son dialogue avec Poutine
Rencontre Trump-Poutine, vue par le NYT: 40 minutes sur l’«ingérence» russe
Poutine: pas d'ingérence russe dans les élections US, pourquoi le faire en Allemagne?
Lavrov: Trump estime que le sujet de l'ingérence russe est alimenté par certains aux USA
Tags:
ingérence, élection présidentielle, Anthony Scaramucci, Donald Trump, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook