International
URL courte
461543
S'abonner

La Russie a prévenu par avance les États-Unis, la Jordanie et Israël de l’installation de points de passage et de postes d’observation le long de la ligne de contact en Syrie, a déclaré l’État-major russe.

La Russie a prévenu par avance les États-Unis, la Jordanie et Israël qu'elle installerait deux points de passage et dix postes d'observation le long de la ligne de contact en Syrie, a signalé le chef du Commandement opérationnel principal de l'État-major de l'Armée russe Sergueï Roudskoï.

Selon lui, ces points de passage et ces postes d'observation ont été établis par la police militaire russe à la limite de la zone de désescalade du sud-ouest du pays afin d'assurer le régime de cessez-le-feu.

«Ces mesures permettront de maintenir le régime de cessez-le-feu, de garantir le libre accès des convois humanitaires, le retour des réfugiés et des personnes temporairement déplacées. Via les canaux militaires et diplomatiques, nous avons prévenu par avance nos collègues américains, jordaniens et israéliens du déploiement de forces russes de contrôle sur le périmètre de la zone de désescalade dans le sud de la Syrie», a indiqué Sergueï Roudskoï.

Le chef du Commandement a également signalé que le poste d'observation le plus proche est éloigné de 13 kilomètres de la zone de séparation des forces israéliennes et syriennes sur le Golan qui a déjà été fixée par les accords internationaux.

Lire aussi:

La vérité sur les objectifs des USA en Syrie
Nouvelle route de la soie: pourquoi Pékin investit en masse en Syrie
Général US: la présence des États-Unis en Syrie est illégitime
L'existence des bases militaires US en Syrie «n'a pas de fondement légal»
Les Casques blancs, moyen de l’Otan pour continuer la guerre en Syrie
Tags:
zone de désescalade, cessez-le-feu, Sergueï Roudskoï, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook