International
URL courte
12126
S'abonner

Plus de 30 personnes ont trouvé la mort dans une prison de la ville syrienne de Raqqa ciblée par une frappe aérienne de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.

Au moins 30 civils retenus captifs par Daech dans une prison de Raqqa, ville située à 520 km au nord-est de Damas, ont été tués dans une attaque aérienne des forces de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, a annoncé la station de radio gouvernementale.

Le nombre exact de blessés n'est pour l'heure pas établi.

Depuis 2014, les États-Unis et leurs alliés mènent en Syrie et en Irak des opérations contre les terroristes de Daech. En dépit des protestations des autorités syriennes, ils soutiennent dans cette lutte l'opposition armée de la Syrie. Les FDS regroupent des unités kurdes et des volontaires issus de tribus arabes locales. 

Damas insiste régulièrement sur le fait que les États-Unis agissent sans son accord et qualifie la présence des militaires américains dans le nord de la Syrie d'ingérence militaire étrangère.

Lire aussi:

Syrie: l'armée gouvernementale prête à atteindre les rives de l'Euphrate près de Raqqa
L'armée syrienne évacue les civils de Raqqa par quatre couloirs humanitaires
Fuites sur les bases US en Syrie: «Ankara cherche à saboter l'offensive militaire à Raqqa»
L'armée syrienne arrache à Daech 15 puits pétroliers près de Raqqa
Les forces de Daech «démolies» à Raqqa
Tags:
frappe aérienne, Raqqa, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook