Ecoutez Radio Sputnik
    Margarita Simonian

    Sputnik «appuyé par le KGB»? «Rappelons que la marijuana est légale en Californie»

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    22410
    S'abonner

    La rédactrice en chef de Sputnik et de la chaîne de télévision RT Margarita Simonian a ironisé lundi au sujet de la proposition d’Ed Royce, membre du Congrès américain, de créer une cyber-armée de jeunes aux États-Unis pour contrer la «menace russe».

    La proposition d’un membre du Congrès américain de créer une cyberarmée de jeunes pour écarter la menace «émanant de la Russie» est risible, a déclaré à Sputnik Margarita Simonian, rédactrice en chef de l’agence Sputnik et de la chaîne de télévision RT.

    «Le représentant de la Californie au Congrès a appelé à créer aux États-Unis une cyber-armée d'écoliers avant d'accuser le KGB russe d'être à l'origine des succès de RT et de Sputnik. Je rappelle que la Californie est l'un des États américains où la vente de marijuana est autorisée», a indiqué Margarita Simonian.

    Selon le site américain Riponsociety.org, Ed Royce, chef de la commission pour les affaires étrangères de la Chambre des représentants, a proposé de créer une cyber-armée de jeunes aux États-Unis à l'instar de l'Unité 8200 chargée du renseignement électronique dans l'armée israélienne et qui rassemble surtout des élèves des terminales.

    M.Royce s'est en outre dit préoccupé par l'influence de l'agence Sputnik et de la chaîne de télévision RT. Il a affirmé que ces médias devaient leur popularité au soutien des services secrets russes qu'il a rebaptisés, on ne sait pourquoi, KGB (le nom du service de renseignement soviétique qui a cessé d'exister en 1991). En outre, «ces médias dépensent un milliard de dollars par an» dans la campagne de promotion de la Russie, a-t-il ajouté.

    «Le KGB, un milliard de dollars, RT et Sputnik — tout se mélange dans la tête de ce politicien américain auteur de science-fiction», a écrit Margarita Simonian commentant la déclaration de M.Royce sur Twitter.

    En 2017, le budget de Sputnik s'élève à 100 millions de dollars, celui de la chaîne RT atteint environ 300 millions de dollars qui servent à financer les sept chaînes et des produits numériques du groupe, d'après le service de presse de RT.

    Lire aussi:

    Newsweek supprime des articles sur la «collusion de Trump avec Sputnik»
    Sputnik et RT sèment la peur dans les rangs du renseignement US
    Margarita Simonian se moque d'une proposition de loi US contre RT et Sputnik
    Des preuves contre Sputnik et RT? Ça n'existe pas, «cherchez dans vos têtes»
    Simonian lève son verre à Macron, pour qu’il «arrête de mentir sur RT et Sputnik»
    Tags:
    cyber-armée, menace russe, réaction, KGB, Ed Royce, Margarita Simonian, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik