International
URL courte
La victoire sur Daech à Mossoul (été 2017) (24)
0 30
S'abonner

Environ les deux tiers de la partie occidentale de Mossoul, où se trouvaient des mines, ont été déminés, a annoncé à Sputnik Skakir Jaudat, chef de la police fédérale d’Irak.

D'après le chef de la police fédérale irakienne, Skakir Jaudat, les démineurs ont «désactivé des mines dans plus de 60% de la partie ouest de Mossoul». Maintenant, ces quartiers sont considérés comme sûrs.

Selon le communiqué de la police fédérale, 312 maisons ont été vérifiées, six bombes et deux vestes-suicides neutralisées.

En outre, les policiers ont découvert deux centres d'information appartenant aux terroristes, une usine pour fabriquer des bombes, 11 lance-roquettes, deux canons SPG9 et d'autres types d'armes, que la police fédérale ne précise pas pour le moment.

De plus, six terroristes de Daech, qui s'étaient mêlés à la population locale de la ville, ont été arrêtés.

Le 9 juillet, le commandant adjoint de l'unité de lutte antiterroriste, le lieutenant-général Abdel Wahab al Saidi, a hissé le drapeau irakien au-dessus du dernier repaire des terroristes dans la vieille ville de Mossoul, ce qui signifie la complète libération de la rive occidentale du Tigre.

Dossier:
La victoire sur Daech à Mossoul (été 2017) (24)

Lire aussi:

La première vidéo de l’emplacement des tirs visant une journaliste de Sputnik à Mossoul
Daech aurait pu créer une bombe «sale» à Mossoul
Une Allemande de 16 ans membre de Daech arrêtée à Mossoul
Libération de Mossoul: une réussite de l'armée irakienne, non des USA
Mossoul: la victoire sur Daech à Mossoul n’est pas définitive
Tags:
bombe, mine, Etat islamique, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook