Ecoutez Radio Sputnik
    Washington Post

    Fin au soutien à l’opposition syrienne? Trump dénonce l’intox du Washington Post

    © AFP 2019 Brendan Smialowski
    International
    URL courte
    27123

    Le président américain critique depuis longtemps les «fakes» médiatiques. Cette fois-ci, Donald Trump a réagi via Twitter à l’information propagée par le Washington Post concernant la fin du soutien par la CIA à l’opposition syrienne, mettant ainsi en question l’objectivité de ce journal.

    Le président Donald Trump a qualifié de «fausses nouvelles» la récente information du Washington Post concernant l'arrêt du soutien à l'opposition syrienne modérée, organisé par la CIA.

    «Le Washington Post, journal appartenant au fondateur d'Amazon, a fabriqué des fausses nouvelles sur la cessation de versements massifs, dangereux et gaspilleurs destinés aux rebelles syriens, qui combattent Assad», a écrit Donald Trump sur Twitter.

    Il a également indiqué que plusieurs articles publiés dans le Washington Post présentaient de fausses informations.

    Le 20 juillet le journal Washington Post a annoncé que la CIA avait décidé de mettre fin à son programme de soutien à l'opposition syrienne. Selon le journal, le président Donald Trump a pris cette décision il y a près d'un mois, après un entretien avec le patron de la CIA, Mike Pompeo et le conseiller à la Sécurité nationale, le général H.R. McMaster.

    Le Washington Post a estimé que l'élimination de ce programme de soutien reflétait l'intérêt du président américain «pour trouver des moyens de travailler avec la Russie » ainsi qu'une «reconnaissance des limites de l'influence de Washington et de la volonté de chasser Assad du pouvoir», indique l'AFP.

    L'ancien président Barack Obama avait approuvé ce programme d'aide en 2013 au moment où divers groupes d'opposition cherchaient un soutien extérieur dans le cadre d'un soulèvement général contre le gouvernement syrien.

    Lire aussi:

    CNN retire un article sur les liens Trump-Russie, ses trois auteurs démissionnent
    CNN fait des erreurs factuelles en essayant de montrer «des liens» de Trump avec Moscou
    Sean Spicer a «été énormément malmené par les Fake News»
    Le Time sur l’affaire de Trump Jr.: encore un fake, selon des internautes
    Le Time froissé: les Trump Golf décorés d'un «fake» de couverture avec le Président
    Tags:
    désinformation, Washington Post, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik