Ecoutez Radio Sputnik
    Alger

    Une cellule de Daech projetant des attentats démantelée en Algérie

    © AFP 2019 FAROUK BATICHE
    International
    URL courte
    14310

    La police algérienne a démantelé une cellule du groupe terroriste Daech qui planifiait de perpétrer des attentats dans la capitale du pays. Les forces de l’ordre ont identifié la cellule grâce à un ex-chef du Groupe islamique armé (GIA).

    Les forces de l'ordre algériennes ont réussi à démanteler une cellule du groupe terroriste Daech dirigée par Mohamed Yacine Aknouche, un ex-chef du GIA qui était à l'époque relié à Al-Qaïda, signale l'agence Reuters. La cellule planifiait des attentats dans la capitale algérienne, Alger.

    L'individu a été arrêté cette semaine dans la ville de Tipaza, à 50 kilomètres à l'ouest de la capitale algérienne. Selon les autorités du pays, son groupe planifiait des attaques contre des membres des services de sécurité.

    Selon la source de l'agence qui s'est exprimée sous couvert de l'anonymat, Mohamed Yacine Aknouche avait été membre du Groupe islamique armé (GIA). Cette organisation a commis un certain nombre d'attentats en Algérie et en France dans les années 1990, notamment la prise d'otages du vol Air France 8969 en décembre 1994 et les attentats de 1995 à Paris.

    En 2004, Mohamed Yacine Aknouche a été condamné par contumace par un tribunal français à huit ans de prison.

    Lire aussi:

    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    Mort du randonneur français Simon Gautier: une enquête pour «homicide involontaire» en Italie
    Tahhan: «Le message est clair: tôt ou tard, Idlib tombera dans le giron de Damas»
    Tags:
    tribunal, police, Algérie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik