International
URL courte
1341
S'abonner

Quatre bataillons de la police militaire russe, formés dans le district militaire du sud, sont actuellement en mission dans les zones de désescalade en Syrie, a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a évoqué la présence d'unités de la police militaire russe en Syrie lors d'un discours.

«Quatre bataillons de la police militaire sont formés, actuellement, ils sont en mission dans les secteurs de sécurité des zones de désescalade sur le territoire de la République arabe syrienne», a signalé le ministre.

Le ministère russe de la Défense a annoncé, samedi 22 juillet, qu'un accord avait été conclu sur la sécurisation de la Ghouta orientale, près de Damas, en Syrie.

Les «frontières» de la zone prévue pour être sécurisée ont été définies comme des «lieux de déploiement de forces chargées de faire respecter un cessez-le-feu», a précisé le ministère. Des accords relatifs à «des routes d'acheminement d'une aide humanitaire à la population et pour une liberté de mouvement des résidents» ont aussi été conclus.

Lundi 24 juillet, l'état-major général de l'armée russe a annoncé avoir déployé dans la zone deux postes de contrôle et quatre postes d'observation.

Lire aussi:

Défense russe: un accord avec l’opposition sur une zone de désescalade de Ghouta orientale
L’accord sur la désescalade en Syrie, de quoi témoigne-t-il?
Zones de désescalade en Syrie: un premier convoi humanitaire bientôt à Ghouta Est
L’UE approuve les efforts conjoints de Moscou et des USA sur la désescalade en Syrie
Israël s'oppose à un contrôle russe dans la zone de désescalade dans le Sud de la Syrie
Tags:
zone de désescalade, Sergueï Choïgou, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook