International
URL courte
0 21
S'abonner

Deux importants ministres suédois ont présenté leur démission en réponse à un scandale de fuites de données sensibles détenues par un organisme public.

Le chef du gouvernement Stefan Löfven a annoncé jeudi le départ des ministres chargés de l'Intérieur et des Infrastructures, emportés par un scandale sur l'externalisation de certains registres de données confidentielles.

Selon les médias locaux, le ministre de l'Intérieur Anders Ygeman n'a pas informé à temps le Premier ministre de l'existence des fuites en question. Pour sa part, la ministre des Infrastructures, Anna Johansson, assure n'avoir été mise au courant que tardivement.

«Je n'ai pas l'intention de plonger la Suède dans une crise politique», a déclaré M.Löfven devant la presse. «J'ai envisagé plusieurs alternatives, et choisi la meilleure pour le pays», a-t-il souligné.

À l'origine de la crise actuelle est la décision de l'Agence publique de transports de Suède de confier le registre des permis de conduire à des techniciens n'ayant pas d'habilitation de sécurité en République tchèque et en Roumanie, dans le cadre d'un contrat d'externalisation informatique.

D'après les médias suédois, cette démarché aurait pu compromettre l'identité d'agents des services de renseignement et d'autres personnes bénéficiant d'adresses et d'identités secrètes, ainsi que des informations sur les ports, les ponts, les réseaux ferré et routier.

Lire aussi:

Une cyberattaque mondiale pourrait causer des pertes comparables à celles d’un ouragan
Le courriel de la diplomatie russe victime d’une cyberattaque massive
Des sociétés nucléaires US visées par de multiples cyberattaques
Cybercriminalité: Moscou veut mobiliser les Nations unies
Les cyberattaques récentes ne pourraient être qu’un entrainement
Tags:
fuites, données, cybersécurité, Anna Johansson, Anders Ygeman, Stefan Löfven, Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook