Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Poutine dénonce les sanctions US contraires au droit international et aux normes de l'OMC

    © Sputnik . Mikhail Klimentyev
    International
    URL courte
    Alourdissement des sanctions US contre la Russie (juillet 2017) (38)
    1211062

    Le Président Vladimir Poutine a indiqué que les sanctions visant la Russie étaient contraires au droit international et aux normes de l'Organisation mondiale du commerce. Par ailleurs, elles nuisent non seulement à la Russie, mais aussi à l'Union européenne, estime le dirigeant finlandais Sauli Niinistö.

    En commentant le projet de nouvelles sanctions américaines visant la Russie, le Président Poutine a pointé que les mesures de rétorsion en question étaient absolument illégales du point de vue du droit international et contraires aux normes de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

    «Il en est de même avec les sanctions, elles sont absolument illégales du point de vue du droit international, nuisent aux principes du commerce international et aux normes de l’Organisation mondiale du commerce», a déclaré le dirigeant russe lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue finlandais Sauli Niinistö.

    Et d’ajouter qu’il s’agissait d’«évidentes tentatives d’user de ses avantages géopolitiques dans une lutte concurrentielle et ce pour satisfaire ses intérêts économiques au détriment de ses alliés».

    Si les États-Unis adoptaient la proposition de loi sur de nouvelles sanctions visant la Russie, ceci serait regrettable, car il s’agirait d’actions «particulièrement cyniques», a encore ajouté le Président. La réponse de Moscou dépendra de la version finale de la proposition de loi.

    Dans le contexte de sanctions, la Russie fait preuve de patience, toutefois à un moment il faudra donner une réponse à cette muflerie, a poursuivi M.Poutine.

    «Comme vous le savez, nous faisons preuve de retenue, de patience, mais un moment donné on devra répondre. Il est impossible de subir à l’infini les mufleries à l’encontre de notre pays», a souligné le chef d’État.

    Si adoptées, les nouvelles sanctions américaines seront lourdes de conséquences pour l’Union européenne, a pour sa part souligné le dirigeant finlandais.

    «Cette question n’est pas facile et n’est point indolore pour l’Union européenne, pour cela il est indispensable d’entamer des négociations entre l’UE et les États-Unis. Les sanctions proposées pourraient avoir des conséquences immédiates pour d’autres pays, pas seulement pour la Russie», a déclaré le Président finlandais.

    Mardi, la Chambre des représentants a adopté un document durcissant les sanctions contre la Russie, l'Iran et la Corée du Nord. Le texte devra encore être examiné par le Sénat américain puis être signé par le Président. Ce nouveau paquet de sanctions pourrait être le plus important depuis le début de 2014, et portera essentiellement sur le domaine énergétique.

    Dossier:
    Alourdissement des sanctions US contre la Russie (juillet 2017) (38)

    Lire aussi:

    L’Association du business européen se dit inquiète des nouvelles sanctions antirusses
    Berlin: les nouvelles sanctions antirusses pourraient affaiblir des sociétés allemandes
    La réponse de l’UE aux sanctions antirusses, c’est une question «d’honneur politique»
    Les nouvelles sanctions US «nuisent aux intérêts économiques européens»
    Même les opposants à Nord Stream 2 contestent les sanctions antirusses
    Tags:
    droit international, sanctions, Organisation mondiale du commerce (OMC), Union européenne (UE), Sauli Niinistö, Vladimir Poutine, Europe, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik