Ecoutez Radio Sputnik
    Washington .

    Nouvelles sanctions US, le début d’une «guerre politique»

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    International
    URL courte
    7252

    Les nouvelles sanctions de Washington à l’encontre de Moscou peuvent être considérées comme le début d’une guerre politique, estime le sénateur russe Alexeï Pouchkov.

    Alexeï Pouchkov, sénateur russe et président de la commission du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), a commenté sur son compte Twitter la décision de Washington d'imposer de nouvelles sanctions à Moscou.

    «Ayant soutenu à l'unisson de nouvelles sanctions, le Sénat des États-Unis a démontré que les conséquences ne lui importaient guère. C'est une déclaration de la guerre politique. Une super puissance qui perd la raison», a-t-il donc écrit.

    Le Sénat américain a approuvé jeudi le projet de loi pour de nouvelles sanctions contre la Russie, l'Iran et la Corée du Nord. Le document a été soutenu par 98 voix contre deux. Le texte est maintenant sur le bureau de Donald Trump, qui peut toutefois y opposer son veto.

    Auparavant, le texte avait déjà été approuvé par la Chambre des représentants du Congrès américain (419 voix contre 3). Ce nouveau paquet de sanctions pourrait être le plus important depuis le début de 2014, et portera essentiellement sur le domaine énergétique.
    Vladimir Poutine a pour sa part indiqué que les sanctions visant la Russie étaient contraires au droit international et aux normes de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

    Lire aussi:

    Sanctions antirusses: un véto de Trump en vue d’un autre durcissement?
    L’Association du business européen se dit inquiète des nouvelles sanctions antirusses
    Poutine dénonce les sanctions US contraires au droit international et aux normes de l'OMC
    Berlin: les nouvelles sanctions antirusses pourraient affaiblir des sociétés allemandes
    La réponse de l’UE aux sanctions antirusses, c’est une question «d’honneur politique»
    Tags:
    Alexeï Pouchkov, politique, guerre, sanctions, Sénat des États-Unis, Vladimir Poutine, Washington, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik