Ecoutez Radio Sputnik
    Moscou

    Biens diplomatiques US: les sanctions russes sont «une mesure obligée»

    © Sputnik . Еvgeniya Novozhenina
    International
    URL courte
    20492
    S'abonner

    D'après le chef de la diplomatie russe, les mesures prises à l'égard des biens diplomatiques américaines en Russie ne constituent pas une «réponse œil pour œil».

    Les sanctions visant la mission diplomatique américaine à Moscou constituent une mesure obligée destinée à défendre les intérêts nationaux russes, a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov lors d'un entretien téléphonique avec son homologue américain Rex Tillerson.

    Selon le compte-rendu de l'entretien téléphonique entre MM. Lavrov et Tillerson, le ministre russe a souligné que les mesures «limitées et absolument adéquates» prises par Moscou à l'égard des biens diplomatiques US ne constituaient pas «une réponse façon œil pour œil», mais «une mesure obligée qui s'inscrit dans le champ des relations internationales et vise à défendre les intérêts légitimes de Russie»

    «La Russie a fait preuve de retenue face aux provocations américaines. Pourtant, les récents évènements ont démontré que la politique américaine était guidée par les forces russophobes qui poussent Washington sur le chemin de la confrontation», lit-on sur le site ministériel.

    Dans le même temps, Moscou reste disposé à normaliser les relations bilatérales et à coopérer avec Washington sur les questions les plus importantes de l'agenda international.

    Auparavant, la Russie a imposé des sanctions diplomatiques à l'encontre des États-Unis en réponse aux actions de Washington, exigeant de la mission américaine à Moscou qu'elle réduise ses effectifs et interdisant l'accès du personnel de l'ambassade à une datcha et à un entrepôt à Moscou.

    Cette décision a fait suite à l'adoption par le Sénat US d'une proposition de loi instaurant des sanctions à l'encontre de la Corée du Nord, de l'Iran et de la Russie. Pour entrer en vigueur, le document doit être signé par le Président Trump.

    Lire aussi:

    Riposte russe aux sanctions avant «le dernier mot» de Trump. Le Kremlin s’explique
    Sanctions antirusses: un véto de Trump en vue d’un autre durcissement?
    Poutine dénonce les sanctions US contraires au droit international et aux normes de l'OMC
    Berlin: les nouvelles sanctions antirusses pourraient affaiblir des sociétés allemandes
    Les nouvelles sanctions US «nuisent aux intérêts économiques européens»
    Tags:
    relations, diplomatie, sanctions, Rex Tillerson, Sergueï Lavrov, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik