Ecoutez Radio Sputnik
    Maison-Blanche

    Les nouvelles sanctions antirusses «lieront les mains» du pouvoir exécutif US

    © REUTERS / Yuri Gripas
    International
    URL courte
    Alourdissement des sanctions US contre la Russie (juillet 2017) (38)
    36561
    S'abonner

    Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a indiqué que le nouveau paquet de sanctions contre la Russie lierait «les mains» au gouvernement américain dans sa politique extérieure. Il a également rappelé aux autorités américaines que les conséquences des sanctions seraient sur la conscience des États-Unis.

    La proposition de loi sur les sanctions antirusses prive le pouvoir exécutif des États-Unis de la possibilité de prendre des décisions dans le domaine de la politique extérieure, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

    «Cette proposition de loi lie les mains du pouvoir exécutif des États-Unis de manière général quel que soit le nom du Président américain ou le nom du secrétaire d'État américain», a annoncé M.Riabkov en participant à l'émission 60 minutes de la télévision russe.

    Le diplomate a également ajouté que la responsabilité de la possible détérioration des relations et des contre-mesures russes incomberait aux États-Unis.

    «Nous avertissons la partie américaine une fois de plus, et maintenant je le fais publiquement, des tentatives de lancer une spirale de confrontation, des tentatives de faire sauter coup après coup nos relations. J'affirme à nouveau que le choix et l'estimation des conséquences de ce qui se passe est maintenant totalement et complètement du ressort des Américains», a indiqué M.Riabkov.

    Selon le diplomate, si Washington ne réagit pas adéquatement, la Russie sera obligée de prendre des contre-mesures qui «pourraient être symétriques ou non-symétriques».
    Rappelons que le Sénat américain a approuvé jeudi 27 juillet la proposition de loi portant sur de nouvelles sanctions contre la Russie, l'Iran et la Coréedu Nord. Le document a été soutenu par 98 voix contre deux. Le texte sera ensuite envoyé au Président Donald Trump, qui pourrait toutefois y opposer son véto.

    Plus tôt, le texte avait été adopté par la Chambre basse du Congrès.

    En réponse aux actions de Washington, la Russie a imposé des sanctions diplomatiques à l'encontre des États-Unis exigeant de la mission américaine à Moscou qu'elle réduise ses effectifs et interdisant l'accès du personnel de l'ambassade à une datcha et à un entrepôt à Moscou.

    Dossier:
    Alourdissement des sanctions US contre la Russie (juillet 2017) (38)

    Lire aussi:

    Sanctions antirusses: Berlin accuse Washington d’enfreindre le droit international
    Berlin ne veut pas accepter les nouvelles sanctions US contre la Russie
    Riposte russe aux sanctions avant «le dernier mot» de Trump. Le Kremlin s’explique
    Nouvelles sanctions US, le début d’une «guerre politique»
    Réponse aux sanctions: Moscou interdit l’accès aux biens diplomatiques US dès le 1er août
    Tags:
    contre-mesures, projet de loi, sanctions, Sergueï Riabkov, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik