Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    Pyongyang confirme le second essai d'un missile balistique capable d'atteindre les USA

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    Tir de missile nord-coréen du 28 juillet 2017 (21)
    7191

    La Corée du Nord a confirmé samedi avoir mené avec succès un second essai de missile balistique intercontinental Hwasong-14, déclenchant la réprobation de la Maison-Blanche.

    La Corée du Nord a procédé vendredi à un nouveau lancement de missile balistique intercontinental Hwasong-14 à titre expérimental, susceptible d'atteindre les États-Unis, a annoncé l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

    Présent sur les lieux, le dirigeant du pays a personnellement donné l'ordre de lancement. Le missile Hwasong-14 («Mars» en coréen) a effectué un vol de 47 minutes et 12 secondes, atteint une altitude de 3.724 km et parcouru 998 km avant de finir sa course à l'est de la péninsule, selon les informations des médias nord-coréens.

    L'agence note que le tir n'a présenté aucune menace pour les pays voisins, mais devait être perçu comme un «avertissement solennel» pour les États-Unis, dont le Sénat avait adopté jeudi de nouvelles sanctions à l'encontre la Russie, l'Iran et la Corée du Nord.

    Le second tir intervient moins d'un mois après le premier. La Corée du Nord a annoncé le 4 juillet avoir lancé avec succès un missile balistique intercontinental (ICBM) Hwasong-14, affirmant désormais avoir la capacité de frapper un objectif dans n'importe quelle partie du monde. L'essai a été supervisé par le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, selon la Télévision centrale coréenne. La Corée du Nord affirme également que le missile avait atteint une altitude de 2.802 km et volé sur une distance de 933 km.

    Dossier:
    Tir de missile nord-coréen du 28 juillet 2017 (21)

    Lire aussi:

    Séoul: par ses provocations nucléaires, Pyongyang n’arrivera qu’à s'isoler
    Les USA et la Corée du Sud réalisent des tirs d'essai de missiles balistiques
    Le tir de missile nord-coréen n’a pas présenté de menace pour la Russie
    Japon: le missile balistique intercontinental nord-coréen est monté à 3.000km
    Tir nord-coréen le 4 juillet: intercontinental ou à portée intermédiaire?
    Tags:
    lancement, tir d'essai, Kim Jong-un, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik