International
URL courte
17022
S'abonner

Un bombardement des Forces aériennes de la coalition internationale dirigée par les États-Unis contre un hôpital dans la province syrienne de Deir ez-Zor a fait six victimes et 10 blessés parmi la population civile, annonce dimanche l’agence SANA.

Une frappe aérienne effectuée par des avions de combats de la coalition internationale dirigée par les États-Unis a tué 6 personnes et en a blessé 10 autres dans la ville de Boukamal, dans la banlieue est de Deir ez-Zor.

Selon l’agence de presse syrienne SANA, les appareils ont bombardé l’hôpital d'Aïcha, Nadi et le rond-point de Chouhadaa, situés à Boukamal. Le média précise que parmi les victimes figurent des femmes et des enfants. On signale également des dégâts matériels dans les infrastructures.

Hier, des avions de la coalition internationale dirigée par les États-Unis ont frappé la localité de Tayba dans la banlieue de Mayadine, faisant au moins 10 morts parmi les civils, selon SANA.

Plus tôt dans la semaine, l'agence avait fait état d'au moins 18 morts dans des frappes aériennes effectuées par la coalition antiterroriste dans la zone de Deir ez-Zor.

Toujours d'après SANA, les raids de la coalition provoquent également d'importantes destructions sur le terrain.

Lire aussi:

Pourquoi l’US Air Force a-t-elle besoin de tissus humain russes ?
Syrie: l'US Air Force se fait discrète pour échapper à toute reponsabilité
Enquête sur le harcèlement sexuel d'une colonel de l'US Air Force
L’US Air Force veut moderniser son arsenal de missiles
Haute voltige: quand un simulateur bat un colonel de l’US Air Force
Tags:
coalition anti-Daech, frappe aérienne, victimes, Deir ez-Zor, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook