Ecoutez Radio Sputnik
    Un quartier de Homs

    Deux morts et trois blessés: les détails de l'attaque qui a emporté un collaborateur de RT

    © REUTERS / Omar Sanadiki
    International
    URL courte
    2119
    S'abonner

    L'attaque qui a coûté la vie ce dimanche à un collaborateur de la chaîne russe RT a en outre emporté un soldat syrien et fait trois blessés. Les terroristes ont attaqué leur convoi qui se dirigeait vers la ville d'Al-Sukhnah située dans une banlieue de Homs.

    Outre Khaled Alkhateb, journaliste travaillant pour RT, un soldat syrien a perdu la vie et trois personnes ont été blessées ce dimanche dans un bombardement perpétré par l'organisation terroriste Daech près de Homs, a annoncé Maya Manna, chef de la chaîne RT en arabe.

    «Selon les informations dont nous disposons, outre Khaled, un soldat de l'armée syrienne a été tué et trois personnes blessées, dont un opérateur qui travaillait avec Khaled», a-t-elle indiqué précisant qu'aucun bilan officiel du nombre des victimes n'était encore disponible.

    La responsable a précisé que Khaled, qui couvrait en free-lance les événements en Syrie, ne collaborait avec la chaîne que depuis avril 2017. Son dernier reportage était consacré aux frappes de la coalition internationale dirigée par les États-Unis sur Raqqa, rappelle la chaîne.

    «Ce matin, il accompagnait des soldats de l'armée syrienne dans la localité d'Al-Sukhnah, théâtre de combats acharnés pour la libération de la ville. Sur la route, dans une banlieue de Homs, leur convoi a été attaqué par des djihadistes de Daech», précise Mme Manna.

    Et d'ajouter qu'il s'agissait d'une nouvelle douloureuse pour tout le personnel de RT.

    «Nous le remercions pour son courage», a conclu la chef de la chaîne.

    La rédactrice en chef de RT et de l'agence Sputnik, Margarita Simonian, a pour sa part précisé que toute l'aide nécessaire serait fournie à la famille du correspondant mort dans l'exercice de ses fonctions et a rappelé qu'il s'agissait du premier cas de disparition d'un collaborateur de la chaîne travaillant dans un point chaud.

    Lire aussi:

    Attaque au couteau en Égypte: l’assaillant de Hourghada était adepte de Daech
    Une série d'attentats de Daech déjouée en Irak
    L’Irak abrite toujours quelque 7.000 partisans de Daech
    Un responsable russe désigne Daech comme étant la principale menace à la sécurité
    Une cellule de Daech projetant des attentats démantelée en Algérie
    Tags:
    blessés, décès, soldats, Etat islamique, armée gouvernementale syrienne, chaîne de télévision russe RT, Homs, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik