International
URL courte
1775
S'abonner

Une explosion s’est produit ce mardi en Turquie, causant la mort d’un officier turc. Selon un média local, les membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) seraient derrière l’attentat.

Un officier des Forces armées turques a été tué dans une explosion perpétrée dans la province turque de Diyarbakir, dans le sud-est du pays, annonce ce mardi la chaîne de télévision Haberturk.

Selon la chaîne, le véhicule blindé dans lequel se trouvait l'officier a explosé en passant sur une mine artisanale. Le média affirme également que les membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) sont derrière l'attentat.

Ankara considère le PKK, qui mène une opposition armée sous forme de guérilla contre la Turquie depuis 1984, comme une organisation terroriste. Dès sa création, il visait à obtenir l'indépendance des territoires à population majoritairement kurde se situant dans le sud-est de la Turquie, région constituant une partie du Kurdistan; à présent, les revendications du PKK se sont muées en demandes diverses telles que l'autonomie culturelle au sein d'un système fédéral plus large, l'amnistie pour les rebelles afin de leur garantir une participation à la vie politique, et la libération de son leader Abdullah Öcalan, emprisonné depuis 1999.

Lire aussi:

Lutte contre le PKK: plus de 40 personnes interpellées à Istanbul
Turquie: liberté conditionnelle pour 7 journalistes du Cumhuriyet, le procès se poursuit
«La Turquie est de plus en plus critiquée aux USA»
Des Kurdes turcs du PKK auraient reçu des armes occidentales depuis la Syrie
Parti pro-kurde turc: on va «renforcer notre combat pour une Turquie démocratique»
Tags:
morts, officiers, explosion, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Diyarbakir, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook