International
URL courte
Situation en Syrie (été 2017) (114)
0 90
S'abonner

Une nouvelle zone sécurisée sera créée dans le nord de la province syrienne d'Homs, a déclaré à Sputnik une source proche du ministère russe de la Défense.

En Syrie, une zone de désescalade sera créée dans la province d'Homs et comprendra deux villes, selon une source informée proche du ministère russe de la Défense.

«Une nouvelle zone sera annoncée dans la partie nord de la province d'Homs, qui comprend les villes de Rastane et de Talbiseh, abritant 400.000 habitants. Cette zone est déjà définie, l'annonce interviendra dans les prochains jours, demain ou après-demain. Elle [la zone, ndlr] va fonctionner comme à la Ghouta orientale, avec des couloirs humanitaires, l'évacuation de la population, etc.», a précisé la source.

Le ministère russe de la Défense a annoncé, samedi 22 juillet, qu'un accord avait été conclu sur la sécurisation de la Ghouta orientale, près de Damas, en Syrie.

Les «frontières» de la zone prévue pour être sécurisée ont été définies comme des «lieux de déploiement de forces chargées de faire respecter un cessez-le-feu», a précisé le ministère. Des accords relatifs à «des routes d'acheminement d'une aide humanitaire à la population et pour une liberté de mouvement des résidents» ont aussi été conclus.

Dossier:
Situation en Syrie (été 2017) (114)

Lire aussi:

La zone de désescalade en Syrie, exemple de coopération efficace entre Russie-USA
Syrie: les systèmes antiaériens scruteront les vols dans la zone d'opération russe
Moscou dément les allégations sur les pertes russes en Syrie
Une frappe de la coalition US fait au moins 60 morts en Syrie
Syrie: la coalition dément avoir effectué des frappes près de Mayadine le 29 juillet
Tags:
habitants locaux, évacuation, couloir humanitaire, zone de désescalade, Homs, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook