Ecoutez Radio Sputnik
    Kandahar, soldats US

    L’Otan confirme la mort de deux soldats US dans une attaque-suicide en Afghanistan

    © AFP 2019 TAUSEEF MUSTAFA
    International
    URL courte
    38210

    La mission d'assistance à la lutte anti-terroriste de l’Otan, Resolute support, confirme la mort de deux soldats américains tués dans un attentat suicide en Afghanistan contre un convoi de l'Otan et présente ses condoléances aux familles des victimes.

    Deux soldats américains ont été tués mercredi dans un attentat-suicide visant un convoi militaire des forces de l'Otan dans le sud de l'Afghanistan, près de l'aéroport de Kandahar, tuant deux soldats américains, confirme la mission Resolute Support dans un communiqué.

    Le capitaine Jeff Davis, porte-parole du Pentagone, a annoncé la mort des deux militaires depuis Washington.

    Selon un responsable de la sécurité, le kamikaze a foncé sur le convoi à bord d'un véhicule bourré d'explosifs.

    L'attaque a été revendiquée par les talibans. Zabihullah Mujahid, porte-parole des insurgés islamistes, a affirmé que 15 soldats étrangers avaient péri dans l'attentat, dont deux «officiers de haut rang».

    L'aéroport de Kandahar abrite une importante base militaire du contingent international présent en Afghanistan pour aider les autorités de Kaboul à lutter contre les talibans.

    La coalition internationale maintient près de 13.000 militaires, issus de 39 pays, dans le cadre de sa mission d'entraînement, de conseil et d'assistance aux troupes afghanes.

    Le groupe Daech a par ailleurs revendiqué l'attentat suicide qui a fait 29 morts et une soixantaine de blessés mardi dans une mosquée chiite de la ville de Hérat, dans l'ouest du pays. 

    Lire aussi:

    Afghanistan: attaque-suicide contre un convoi de l'Otan
    Des chasseurs de l’Otan violent l’espace aérien finlandais en escortant des avions russes
    L'Otan intervient dans la querelle entre Berlin et Ankara
    Achat des S-400 russes: la réaction de l’Otan suscite la déception d’Ankara
    «Joint Sea 2017»: «le soutien de la Chine à la Russie dans son face-à-face avec l’Otan?»
    Tags:
    attentat, OTAN, Kandahar, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik