Ecoutez Radio Sputnik
    Maison-Blanche

    USA: limogé par la Maison-Blanche pour avoir pourfendu «mondialistes» et «islamistes»

    © AP Photo/ Pablo Martinez Monsivais
    International
    URL courte
    863

    Un haut fonctionnaire du Conseil de sécurité nationale (NSC) des Etats-Unis a été renvoyé pour une lettre dans laquelle il estimait que le cap politique fixé par Donald Trump était menacé par des «mondialistes», des «islamistes» et des «marxistes culturels».

    Rich Higgins a perdu le 21 juillet son poste de haut responsable du Conseil national de la sécurité américaine (NSC), révèle le magazine américain Atlantic. Selon cette source, le fonctionnaire a été limogé en raison d'une lettre controversée dans laquelle il évoquait les menaces pesant actuellement sur les États-Unis.

    «Des mondialistes et des islamistes reconnaissent qu'afin que leur plan soit couronné du succès, les Etats-Unis doivent être détruits, à la fois en tant qu'idéal et identité politique et nationale», s'indignait-il.

    En outre, toujours selon lui, «des islamistes s'allieront aux marxistes culturels», les premiers dirigeant cette alliance.

    De surcroît, M.Higgins a également souligné que l'enquête sur l'«ingérence russe» était une tentative de saboter les actions de Donald Trump.

    La lettre a été écrite en mai, avant de tomber entre les mains de personnes qui ne travaillaient pas dans l'administration de Trump.

    Au cours de ces deux dernières semaines, l'administration américaine a vu le limogeage du directeur de la communication de la Maison-Blanche, Anthony Scaramucci, les départs du Secrétaire général de la Maison-Blanche, Reince Priebus, et du porte-parole de Donald Trump, Sean Spicer.

    Lire aussi:

    9 jours 1/2: le bref parcours de Scaramucci à la Maison-Blanche déchiffré
    Chaise musicale des cadres de la Maison-Blanche: bienvenue au nouveau chef de cabinet!
    Pour le chef de la com’ de la Maison-Blanche, M.Priebus est «un putain de paranoïaque»
    Sean Spicer pris en flagrant délit de «vol» à la Maison-Blanche
    Pourquoi le porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer a-t-il démissionné?
    Tags:
    fonctionnaires, démission, NSC, présidence américaine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik