International
URL courte
Alourdissement des sanctions US contre la Russie (juillet 2017) (38)
9291
S'abonner

Pékin s’élève contre toute forme de sanctions unilatérales, dont la nouvelle loi américaine sur le renforcement du régime des sanctions contre la Russie, l’Iran et la Corée du Nord, annonce le ministère chinois des Affaires étrangères.

Pékin s'oppose à une nouvelle loi américaine sur le durcissement des mesures restrictives à l'encontre de la Russie, l'Iran et la Corée du Nord.

«La Chine a toujours été contre des sanctions unilatérales», apprend-on d'un communiqué émis par le ministère chinois des Affaires étrangères.

Pékin prône ainsi «la résolution des désaccords interétatiques sur la base d'un respect mutuel et par le biais d'un dialogue sur un pied d'égalité».

Donald Trump a signé mercredi la loi introduisant de nouvelles sanctions contre l'Iran, la Russie et la Corée du Nord, tout en la qualifiant d'imparfaite. Selon lui, la loi empiète sur l'autorité du chef de l'État et les nouvelles sanctions auront des conséquences négatives pour les sociétés américaines, les amis et les alliés des États-Unis.

L'UE a qualifié les nouvelles sanctions d'«actions unilatérales de Washington».

En réponse à l'adoption par le Congrès américain de nouvelles sanctions antirusses, Moscou a interdit à l'ambassade américaine l'accès à deux sites dont elle avait la jouissance à Moscou. En outre, Moscou a demandé à Washington de réduire, à partir du 1er septembre, à 455 le nombre des membres du personnel de son ambassade et de ses consulats en Russie. Le ministère russe des Affaires étrangères a également prévenu que Moscou répliquerait en cas de nouvelles expulsions de diplomates russes par les États-Unis.

 

Dossier:
Alourdissement des sanctions US contre la Russie (juillet 2017) (38)

Lire aussi:

Pyongyang: les sanctions US justifient la nécessité du programme nucléaire
Sanctions US contre la Russie: l'Association of European Businesses exprime son désaccord
Attaque frontale: comment le Congrès a obligé Trump à signer la loi sur les sanctions
Le milieu d'affaires US en Russie ne ressent pas l'effet des sanctions antirusses
Kremlin: tous les pays frappés par les sanctions «défendront leurs intérêts»
Tags:
sanctions, Corée du Nord, Iran, États-Unis, Russie, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook