International
URL courte
8231
S'abonner

La Russie ne renoncera pas à son droit aux résidences diplomatiques aux États-Unis et les réclamera, a déclaré dans une interview l’ex-ambassadeur russe aux États-Unis, Sergueï Kisliak, commentant les sanctions antirusses imposées par Washington.

Dans une interview à la chaîne de télévision Rossiya 24, l'ancien ambassadeur russe aux États-Unis, Sergueï Kisliak, qui a terminé sa mission en juillet, a abordé le sujet des sanctions antirusses portant sur la restriction d'accès aux diplomates russes à leurs résidences diplomatiques sur le territoire américain.

«Nous allons faire des réclamations et nous ne renoncerons pas à nos droits à avoir accès à ces résidences. On va voir ce que cela va donner», a ainsi déclaré M.Kisliak.

En décembre 2016, les États-Unis ont adopté de nouvelles sanctions contre la Russie, accusant les services secrets russes et plusieurs personnes d'ingérence dans la présidentielle américaine.

Les autorités du pays ont en outre décidé de fermer deux datchas diplomatiques russes aux États-Unis ainsi que d'expulser 35 diplomates russes que l'ancien Président Barack Obama a qualifiés «d'agents secrets».

En réponse à l'adoption par le Congrès américain de nouvelles sanctions antirusses ce juillet, Moscou a interdit à l'ambassade américaine l'accès à deux sites dont elle avait la jouissance à Moscou. En outre, Moscou a demandé à Washington de réduire, à partir du 1er septembre, à 455 le nombre des membres du personnel de son ambassade et de ses consulats en Russie. Le ministère russe des Affaires étrangères a également prévenu que Moscou répliquerait en cas de nouvelles expulsions de diplomates russes par les États-Unis.

 

Lire aussi:

Niveau de relations «dangereusement bas»: le Kremlin est d’accord avec Trump
Kremlin sur la réquisition US des biens diplomatiques: «notre patience a des limites»
Biens diplomatiques US: les sanctions russes sont «une mesure obligée»
Réponse aux sanctions: Moscou interdit l’accès aux biens diplomatiques US dès le 1er août
Moscou: toute condition dans la restitution des biens diplomatiques russes est illégale
Tags:
biens diplomatiques, résidence, accès, sanctions, Sergueï Kisliak, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik