International
URL courte
9113
S'abonner

Une atmosphère «toxique» créée autour de la Russie empêche aux États-Unis le travail des diplomates russes, qui ressentent une énorme pression, a raconté l’ex-ambassadeur russe à Washington.

Dans un contexte de détérioration des relations russo-américaines, une pression très forte est exercée sur les diplomates russes, a déclaré samedi l'ancien ambassadeur de Russie aux États-Unis, Sergueï Kisliak, qui vient de quitter ses fonctions.

Les contacts diplomatiques officiels entre les deux pays sont compliqués, ce qui est le résultat d'une atmosphère «toxique» créée autour de la mission diplomatique russe et de la Russie en général, a-t-il précisé dans une interview à la chaîne de télévision Rossiya-24.

Cependant, le diplomate ne pense pas qu'une nouvelle guerre froide s'instaure dans les relations entre la Russie et les États-Unis.

«Le problème est dans nos relations, et c'est ce que j'essayais de dire, il est dans le sens d'une exclusivité absolue des Américains qui prétendent avoir le droit de dire aux autres ce qui est bien et ce qui est mal», a estimé M. Kisliak.

Sergueï Kisliak a achevé sa mission diplomatique aux États-Unis et est rentré en Russie le 23 juillet.

Lire aussi:

Moscou ne renoncera pas à l’accès à ses résidences diplomatiques
Selon Sergueï Kisliak, la situation entre Moscou et Washington durera longtemps
Jared Kushner nie avoir proposé un «canal secret» USA-Russie
Zakharova: n'essayez jamais de découvrir les activités des diplomates américains
Le mystère plane autour de l’avenir de l’ambassadeur russe aux Etats-Unis
Tags:
diplomatie, Sergueï Kisliak, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook