Ecoutez Radio Sputnik
    Palmyre

    La Syrie enregistre une augmentation de 25% de son tourisme

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    3161

    530.000 personnes ont visité la Syrie au cours de la première moitié de 2017, soit une augmentation de 25% par rapport à la même période en 2016, a déclaré le ministre syrien du Tourisme.

    Le ministère syrien du Tourisme Beshr Yaziji annonce que les visites en Syrie ont grimpé de 25% cette année.

    Selon lui, plus de 530.000 voyageurs ont visité la Syrie dans les 6 premiers mois de 2017, ce qui constitue une augmentation de 25% par rapport à l'an dernier, a-t-il précisé lors d'un point de presse.

    La Syrie abrite un grand nombre de sanctuaires musulmans et de lieux saints qui attirent des pèlerins religieux du Moyen-Orient. Elle est particulièrement populaire chez les voyageurs chiites qui s'y rendent du Liban, de l'Irak ou de l'Iran.

    Les forces gouvernementales, soutenues par les forces aériennes russes, ont libéré les deux grandes villes historiques syriennes d'Alep et de Palmyre, au cours d'une année.

    Le 2 mars dernier, l'armée syrienne a complètement libéré Palmyre et sa cité antique. Les forces syriennes ont ensuite procédé à l'élargissement de la zone de sécurité autour de la ville et ont poursuivi leur offensive à l'est.

    La ville d'Alep, traditionnellement considérée comme la capitale économique du pays avant la guerre civile, a été complètement libérée en décembre 2016 par l'armée gouvernementale syrienne avec l'appui de la Russie. Les historiens et archéologues  mènent actuellement des travaux visant à restaurer les sites historiques et culturels, notamment le Musée national, une ancienne bibliothèque et un aqueduc romain.

    Lire aussi:

    Les travaux de reconstruction de la ville syrienne de Resafa ont commencé
    Les terroristes ont miné les sites historiques de Resafa
    L’armée syrienne reprend la route reliant Palmyre à Damas, une première
    Les robots russes «Scarabée» et «Sphère» déminent Palmyre
    La route Damas-Palmyre libérée des djihadistes de Daech
    Tags:
    voyageur, tourisme, Palmyre, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik