Ecoutez Radio Sputnik
    Покупка продуктов питания

    Conséquences dramatiques de l’embargo russe: l’économie de l’UE mise KO

    © Fotolia/ Gina Sanders
    International
    URL courte
    168130162034

    Plusieurs secteurs de l’agriculture de l’Union européenne n’ont pu se relever des contre-mesures imposées par la Russie en réponse aux sanctions occidentales antirusses, a annoncé la Commission européenne.

    Les contre-mesures introduites par Moscou pour répondre aux sanctions antirusses occidentales ont eu un fort impact sur le secteur agricole de l'UE, lit-on dans un rapport relayé par la Commission européenne.

    «L'embargo a certainement eu une influence sur les exportations agroalimentaires de l'UE en Russie. Elles sont passées d'environ de 11,8 milliards d'euros en 2013 à 5,6 milliards d'euros en 2016», relate le rapport en question.

    Avant l'introduction de l'embargo, la Russie était le deuxième grand marché pour les produits agricoles provenant de l'UE. Les conclusions tirées à la fin du mois de mai dernier montrent que Moscou arrive en cinquième position parmi les plus importants importateurs de produits agroalimentaires de l'UE après les États-Unis.

    Un décret de Vladimir Poutine, signé le 6 août 2014, interdit les importations en Russie de certains types de matières premières, de produits agricoles et d'aliments des pays ayant introduit des sanctions antirusses, à savoir des États-Unis, de l'Union européenne, du Canada, d'Australie et de Norvège.

    Lire aussi:

    Trois ans d’embargo alimentaire: avantages, inconvénients et perspectives pour la Russie
    Bientôt un allègement de l’embargo français en Syrie? Chiche, disent des sénateurs
    Sanctions antirusses prorogées, Moscou prolonge l’embargo anti-Occident
    Moscou prolonge l'embargo adopté en réaction aux sanctions de l'Occident
    Doha: l’annonce de l’embargo n’aura causé que cinq heures de panique dans le pays
    Tags:
    embargo, Union européenne (UE), Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik