Ecoutez Radio Sputnik
    Al-Tanf

    Syrie: pourquoi les Américains quittent-ils la base militaire frontalière d’Al-Tanf?

    © AFP 2017 Louai Beshara
    International
    URL courte
    711641

    D’après des sources non officielles, les États-Unis ont renoncé à occuper le poste frontalier d’Al-Tanf, une position stratégique à la frontière syro-irako-jordanienne. L’interlocuteur de Sputnik, Ali Maksud, général de brigade syrien, a tenté d’expliquer la raison de cette décision.

    Les militaires américains sont déterminés à se retirer de la base d'Al-Tanf, située à la frontière syro-irako-jordanienne, puisqu'elle a perdu de son importance stratégique, a fait savoir à Sputnik Ali Maksud, général de brigade, expert militaire syrien.

    «Les efforts conjugués des armées syrienne et irakienne, la reprise de Resafa et Kalat Ar-Rassafa ont considérablement réduit l'importance de la base d'Al-Tanf», a souligné l'expert.

    Selon un autre interlocuteur de Sputnik, le politologue syrien Talib Ibrahim, «les Américains n'ont pas le droit, du point de vue juridique, d'occuper Al-Tanf ou tout autre territoire syrien».

    «Il n'y a aucune décision à ce sujet émanant ni du Congrès, ni d'hommes politiques américains, ni de l'Onu. Il n'existe même pas d'accord avec le gouvernement syrien, qui est un État souverain», a-t-il déclaré.

    Selon le politologue, un tel état des choses «rend de futurs affrontements avec l'armée syrienne presque inévitable».

    «C'est pourquoi les analystes américains ont décidé de retirer leurs forces militaires d'Al-Tanf. Probablement, une décision similaire sera prise au sujet d'autres bases situées sur le territoire syrien.»

    Commentant la création des zones de désescalade, l'expert a souligné que «cette initiative était avantageuse pour tous, y compris pour Washington».

    Lire aussi:

    Les USA «poursuivent leur politique agressive en Syrie» en construisant leurs bases
    Sur fond de tensions avec la Russie, les USA souhaitent coopérer sur la Syrie
    La zone de désescalade en Syrie, exemple de coopération efficace entre Russie-USA
    Ligne de contact en Syrie: la Russie a prévenu par avance les USA, la Jordanie et Israël
    La vérité sur les objectifs des USA en Syrie
    Tags:
    armée, ONU, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik