Ecoutez Radio Sputnik
    31 pêcheurs massacrés par Boko Haram au Nigéria

    31 pêcheurs massacrés par Boko Haram au Nigéria

    © AP Photo / Jossy Ola, File
    International
    URL courte
    1010
    S'abonner

    Plus d'une trentaine de personnes ont perdu la vie suite à deux attaques des terroristes du groupe Boko Haram sur les rives nigérianes du lac Tchad, au nord-est du Nigéria.

    31 pêcheurs ont trouvé la mort dans deux attaques des djihadistes de Boko Haram sur les îles de Duguri et Dabar Wanza, situées dans le lac Tchad, au Nigéria, a informé l'AFP citant d'autres pêcheurs et miliciens travaillant dans la région.

    Les attaques ont eu lieu une semaine après la levée de l'interdiction de pêcher dans les eaux du lac Tchad. L'interdiction a été imposée il y a deux ans, après les informations selon lesquelles Boko Haram utilisait les recettes de la pêche afin de financer ses activités militaires.

    L'insurrection sanglante de Boko Haram a fait plus de 20.000 morts au Nigeria depuis 2009. Le groupe djihadiste a également enlevé plusieurs milliers de femmes, d'enfants et de jeunes hommes, enrôlés de force. Parmi ces femmes et ces filles, certaines sont devenues esclaves sexuelles ou domestiques, et parfois même forcées à combattre, ou à lancer des attentats-suicides.

    Lire aussi:

    Des djihadistes de Boko Haram se cachent parmi les réfugiés
    Neuf personnes tuées et 40 autres enlevées par Boko Haram au Niger
    Boko Haram attaque la ville nigériane de Maiduguri, 14 morts
    La Russie soutiendra le gouvernement nigérian dans sa lutte contre Boko Haram
    Trois ans après, 82 lycéennes nigérianes libérées par Boko Haram
    Tags:
    agression, massacre, pêcheur, Tchad, Nigeria
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik